PARKINSON: 10 grandes priorités pour les patients – BMJ Open

SHARE :

Parmi les grands symptômes de la maladie de Parkinson, certains constituent une priorité dans le traitement, pour les patients atteints. Ainsi, cette étude menée auprès de patients, médecins et soignants britanniques tente d’identifier les 10 priorités à donner à la recherche dans la prise en charge de cette maladie complexe. Les conclusions, présentées dans la revue BMJ Open, mettent l’accent sur 2 symptômes, la perte d’équilibre et l’anxiété.

 

Les participants patients, médecins et soignants ont travaillé ensemble pour identifier les lacunes importantes en gestion clinique de la maladie de Parkinson avec l’objectif de définir des priorités de recherche et de financement (ici au Royaume-Uni). Le Dr Katherine Deane, auteur principal de l’étude évoque l’influence de l’industrie pharmaceutique en dépit de l’urgence des différents besoins des patients, des soignants et des cliniciens. La recherche doit se concentrer sur le rapport bénéfice-risque, sur l’amélioration des traitements avec la prise en compte du bien-être et de l’observance du patient, ajoute-t-elle.

 

L’étude a compilé les suggestions de près d’un millier de participants avant de les consolider en 94 concepts uniques, qui ont ensuite été classés par ordre de priorité par 475 participants, les premiers items ayant en fin de processus, été classés et réduits à un  » top 10  » par 27 intervenants. A toutes ces étapes, les intervenants patients étaient majoritaires.

·         La grande priorité apparaît comme la nécessité de développer des traitements capables réduire les troubles de l’équilibre puis des approches pour réduire le stress et l’anxiété et enfin, des traitements permettant de réduire les mouvements involontaires, associés à certains.

·         Les autres avancées prioritaires comprennent l’amélioration des méthodes de surveillance, l’amélioration de la qualité du sommeil des patients et le développement d’interventions spécifiques pour les différents types de Parkinson en particulier en cas de démence associée à la maladie.

 

Les troubles les plus gênants ne sont pas les symptômes moteurs classiques, mais les troubles du sommeil, les chutes, l’anxiété et les troubles cognitifs : Le top 10 final des priorités de recherche pour la gestion de la maladie de Parkinson s’organise ainsi :

1.     Des traitements pour réduire les problèmes de l’équilibre et de chutes,

2.     des approches pour réduire le stress et l’anxiété,

3.     des traitements pour réduire les dyskinésies (mouvements involontaires),

4.     des traitements personnalisés pour les différents types de Parkinson,

5.     une prise en charge de la démence chez les personnes atteintes de Parkinson,

6.     des traitements pour les troubles cognitifs légers tels que la perte de mémoire, le manque de concentration, l’indécision ou une vitesse cognitive ralentie,

7.     une méthode de surveillance améliorée du patient traité,

8.     des interventions permettant d’améliorer la qualité du sommeil,

9.     des interventions permettant d’améliorer la dextérité,

10.  des traitements pour réduire les troubles urinaires.

 

Source: BMJ Open 14 December 2014 doi:10.1136/bmjopen-2014-006434 Priority setting partnership to identify the top 10 research priorities for the management of Parkinson’s disease (Visuel © Sandor Kacso – Fotolia.com)

Plus d’études sur la Maladie de Parkinson

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Un commentaire pour l'article “PARKINSON: 10 grandes priorités pour les patients – BMJ Open”

  1. […] Parmi les grands symptômes de la maladie de Parkinson, certains constituent une priorité dans le traitement, pour les patients atteints.  […]

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr