OBÉSITÉ et TOXICOMANIE: Des similitudes troublantes dans les circuits de récompense – Obesity Reviews

SHARE :

La notion de dépendance alimentaire dans l’obésité et sa prise en charge est à nouveau défendue par cette étude par IRMf qui identifie de multiples similitudes entre l’obésité et la toxicomanie, dans les réponses neurologiques à leurs stimuli spécifiques, la nourriture et des images liées à la drogue. Enfin, cette étude présentée dans la revue Obesity Reviews, situe ces similitudes neurologiques dans des zones du cerveau cruciales pour le traitement de la récompense et la saillance.

 

Les chercheurs ont comparé, à partir de résultats de précédentes études, les réponses neurologiques aux stimuli de l’obésité, de l’addiction à la drogue, et de l’addiction non liée à une substance, comme l’addiction au jeu.

L’analyse montre que les personnes ayant des problèmes de toxicomanie ou d’obésité ont les mêmes types de réponses aux aliments et aux drogues. Elle constate une augmentation de l’activité dans l’amygdale droite, la zone du cerveau responsable du traitement des émotions, de la peur et de l’anxiété et dans le noyau accumbens, une zone associée aux effets de récompense par la consommation de drogues, de nourriture et par la sexualité.

 

Si ces similitudes neurologiques entre la toxicomanie et l’obésité sont modestes, elles sont situées dans des zones du cerveau cruciales pour le traitement de la récompense et la saillance.

Les auteurs espèrent que ces conclusions pourront contribuer à améliorer la prise en charge des patients obèses, avec l’objectif de parvenir à un meilleur contrôle de leurs impulsions.

Car si l’obésité ne peut se résumer à une dépendance alimentaire, elle apparaît ici à nouveau, à partir de l’imagerie, avec sa composante mentale à part entière.

Et la prise en compte de cette dimension de dépendance alimentaire ouvre une toute autre perspective de prise en charge de l’obésité.

 

Source: Obesity Reviews Dec, 2014 DOI: 10.1111 / obr.12221 Reward processing in obesity, substance addiction and non-substance addiction

Lire aussi:

OBÉSITÉ et DÉPENDANCE alimentaire: Le rôle très addictif des triglycérides

L’OBÉSITÉ est-elle une forme de dépendance alimentaire?

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr