SANTÉ CARDIAQUE: Les nitrates des légumes verts pour éviter le caillot – FASEB Journal

SHARE :

Salade, persil ou épinards, les légumes à feuilles contiennent du nitrate, un composé  bénéfique à la santé cardiaque, montre cette étude britannique qui a examiné les effets, su l’animal, d’un régime riche en nitrates. Les conclusions, présentées dans le FASEB Journal, confirment les effets bénéfiques des nitrates sur le cœur et la circulation.

 

Les chercheurs des universités de Cambridge et de Southampton rappellent que le nitrate est un composé chimique déjà connu pour sa capacité à dilater les vaisseaux sanguins et déjà utilisé en tant que principe actif dans des médicaments destinés au traitement pour l’angine de poitrine (angor). Leur étude de laboratoire révèle que les rats ayant reçu du nitrate présentent des niveaux moins élevés de globules rouges, qui transportent l’oxygène, par rapport à un groupe d’animaux témoins, soit un risque moindre d’excès de globules rouges et donc de formation de caillots sanguins.

 

Les chercheurs ont mené plusieurs expériences sur le rat pour évaluer les effets d’une supplémentation par nitrates.

         Sur un premier groupe de 40 rats, 20 ont reçu du nitrate dans leur eau. Après 4 jours, les deux groupes ont été mis dans un environnement à faible teneur en oxygène (12% vs 21% pour l’atmosphère  » normale « ).

         Sur un second groupe de 24 rats, maintenus dans des conditions normales d’oxygène, 12 ont reçu une supplémentation de nitrate. Les taux d’hémoglobine dans le sang ont été évalués à 0, 2, 4, 6, 9 et 12 jours.

L’analyse montre que, dans ces 2 expériences,

·         la supplémentation en nitrate entraine des concentrations plus faibles en globules rouges à la fois donc dans des conditions normales ou en environnement à faible teneur en oxygène.

·         La supplémentation induit également une réduction des niveaux d’hormone EPO (érythropoïétine), une hormone chargée de réguler les globules rouges chez les mammifères, pour répondre aux conditions de niveau d’oxygène. En cas de manque d’oxygène, l’augmentation de la production d’EPO par le foie, va stimuler la production de globules rouges qui transportent l’oxygène.

·         Ces données suggèrent que les nitrates contribuent à aider le corps à produire la quantité optimale d’hémoglobine dont il a besoin.

·         Enfin, la supplémentation en nitrate n’a pas d’incidence sur la consommation alimentaire ou le poids- de l’animal.

 

En conclusion, la supplémentation en nitrate réduit la production de l’EPO ce qui diminue le volume de globules rouges en circulation, ce qui réduit l’épaisseur du sang et le risque de caillot mais sans compromettre l’alimentation en oxygène.

Ces résultats restent à élargir aux humains, cependant les nitrates et les légumes verts ne peuvent qu’apporter des bénéfices pour la santé. Cependant, ces résultats sont une nouvelle illustration de l’action de simples changements alimentaires et l’espoir d’un traitement non médicamenteux pour les personnes souffrant de maladies du cœur et des vaisseaux.

 

Source: The FASEB Journal November 24 2014 doi: 10.1096/fj.14-263004 fj.14-263004 Suppression of erythropoiesis by dietary nitrate

Lire aussi: OSTÉOPOROSE : Des nitrates pour prévenir la fragilité des os

NITRATE et puissance MUSCULAIRE : Sur les épinards, Popeye avait raison

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr