OSTÉOPOROSE: Les bisphosphonates efficaces aussi contre les cancers HER positifs – PNAS

SHARE :

Ce sont des médicaments bien connus et très fréquemment utilisés pour taiter l’ostéoporose dans le monde entier. Il s’agit des bisphosphonates, et ces médicaments pourraient également être efficaces dans la prévention et le traitement de certains types de cancers, du poumon, du sein et du côlon, selon 2 études publiées  dans les Actes de l’Académie des Sciences américaine (PNAS). Un espoir très prometteur, alors que bien évidemment, ces molécules sont déjà approuvées- contre la perte osseuse.

 

De petites molécules capables de cibler des voies de signalisation oncogènes ont montré leur efficacité dans le traitement des cancers, avec des obstacles pour obtenir une autorisation de mise sur le marché, généralement en raison de leurs effets secondaires. Les bisphosphonates, des médicaments reconnus et fréquemment prescrits pour le traitement de l’ostéoporose et dans certains cas des métastases osseuses, déjà associés à une réduction de charge tumorale chez certains patients, pouvaient donc représenter une alternative thérapeutique anticancéreuse.

 

La recherche menée par la Mount Sinai School, montre ici que

les bisphosphonates ont la capacité de bloquer les signaux de croissance anormale transmis via les récepteurs HER, dont leurs formes favorisant la résistance de certaines tumeurs aux principaux traitements. Ils rappellent que les bisphosphonates ont déjà été documentés comme capables d’inhiber ces récepteurs HER en particulier dans le cancer du poumon non à petites cellules.

Ici, ils démontrent sur des lignées cellulaires cancéreuses humaines et sur l’animal, la connexion entre les bisphosphonates et les récepteurs HER : Sur un plan mécanique, les protéines HER sont des récepteurs de l’enzyme tyrosine kinase et l’amarrage du récepteur et de l’enzyme constitue un signal ou la première étape de toute une série de réactions en chaîne, dont certaines liées à la croissance.

Dr Zaidi et ses collègues montrent que les bisphosphonates se lient aux domaines de kinase de ses protéines, ce qui empêche la transmission des signaux de croissance.

C’est pour cette raison, expliquent les scientifiques, que les médicaments qui bloquent l’action de l’enzyme tyrosine kinase (ou inhibiteurs de tyrosine kinase) comme le trastuzumab (Herceptin), l’erlotinib (Tarceva) et le gefitinib (Iressa) permettent d’améliorer la survie chez les patients atteints de cancer, mais avec, au bout du compte, le développement d’une résistance tumorale. Ici, l’étude suggère que les bisphosphonates peuvent inhiber tyrosine kinase même en cas de mutations secondaires et ont donc le potentiel de traiter les cancers devenues résistants au traitement primaire.

 

Un grand espoir : Cette nouvelle compréhension et confirmation de ce mécanisme établit l’opportunité et la promesse des bisphosphonates pour la prévention et le traitement de plusieurs cancers caractérisés par ces oncogènes (HER) : « Notre étude révèle et élargit un mécanisme qui suggère l’intérêt de l’utilisation des bisphosphonates dans le traitement futur et la prévention des nombreux cancers du poumon, du sein et du côlon induits par la famille des récepteurs HER « , commente le Dr Mone Zaidi, professeur de médecine et de Biologie à l’École de médecine Icahn du Mont Sinaï.

 

Dans un délai relativement court : La molécule déjà été approuvée par la FDA comme efficace contre la perte osseuse, dotée d’un profil de sécurité à long terme pourrait être autorisée rapidement dans le traitement de ces types de cancers, après essais cliniques, bien sûr.

Une nouvelle option thérapeutique qui pourrait concerner 30% des cancers non à petites cellules, 90% des cancers du côlon et 25% des cancers du sein.

 

Source: PNAS December 1, 2014, doi: 10.1073/pnas.1421422111 Repurposing of bisphosphonates for the prevention and therapy of nonsmall cell lung and breast cancer (Visuels Roche)

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Un commentaire pour l'article “OSTÉOPOROSE: Les bisphosphonates efficaces aussi contre les cancers HER positifs – PNAS”

  1. […] Ce sont des médicaments bien connus et très fréquemment utilisés pour taiter l’ostéoporose dans le monde entier.  […]

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr