La MACROMASTIA ou l'asymétrie des seins, un fardeau émotionnel chez l'adolescente – Plastic and Reconstructive Surgery

SHARE :

Cette étude, présentée dans la revue Plastic and Reconstructive Surgery aborde une préoccupation, ou une angoisse fréquente chez l’adolescente, dont on parle peu, celle liée à l’asymétrie ou la trop grande taille des seins (macromastia). L’étude est la première à mettre en lumière l’impact significatif de ces traits sur le bien-être psychologique des adolescentes. Les auteurs concluent aux bénéfices d’une évaluation et d’une intervention précoces pour ces patientes, avec une prise en compte des obstacles aux soins.

 

Les chercheurs de l’Hôpital pour enfants de Boston et de la Harvard Medical School rappellent que chez toute femme, les seins sont inégaux, plus ou moins. Leur étude (cas-témoins) a suivi 219 jeunes femmes, âgées de 12 à 21 ans qui avaient ce problème et fréquentaient une clinique spécialisée du sein, comparé certains résultats de santé mentale, l’estime de soi, la qualité de la vie et l’existence de troubles de l’alimentation à ceux d’un groupe de 142 adolescentes témoins. Les chercheurs ont pris en compte l’IMC.

·         59 participantes souffraient d’une asymétrie significative des seins,

·         160 participantes de macromastia.

L’analyse montre que

·         66% des  » cas  » vs 40,1% des témoins sont en surpoids ou obèses

·         les jeunes femmes souffrant d’asymétrie des seins ont tendance à avoir une plus faible estime de soi, au-delàd’une différence d’1 taille de bonnets,

·         après ajustement avec l’IMC, les femmes ayant des seins asymétriques obtiennent des scores significativement plus faibles sur l’une des échelles d’évaluation (36-Item Short-Form Health Survey) suggérant des troubles émotionnels limitant dans la vie courante.

·         Les jeunes femmes souffrant de macromastia ont des scores plus faibles sur plusieurs items du 36-Item Short-Form Health Survey suggérant un impact significatif sur le fonctionnement social, la fonction et l’engagement physique, la douleur et la vitalité.

·         Aucune différence significative n’est constatée sur le risque de troubles de l’alimentation. D’ailleurs aucune des participantes ne présentait de trouble de l’alimentation.

·         25% des cas étaient insatisfaits de l’apparence ou de a taille de leurs seins au point d’envisager une intervention chirurgicale.

 

« L’asymétrie du sein n’est pas seulement un problème esthétique  » : Les auteurs concluent à l’importance de prendre en compte les impacts psychologiques chez l’adolescente ou la jeune femme d’une asymétrie des seins ou d’une macromastia. Enfin, l’étude n’a pas évalué l’impact d’une intervention chirurgicale, d’ailleurs rarement recommandée pour les adolescentes, encore en développement.

 

Source: Plastic and Reconstructive Surgery November 25 2014 doi: 10.1097/PRS.0000000000000736

Psychological Impact of Breast Asymmetry on Adolescents: A Prospective Cohort Study

Lire aussi : OBÉSITÉ et DÉPRESSION: 2 troubles intimement liés chez l’adolescente

PSYCHOLOGIE: Un adolescent positif fera un adulte en bonne santé

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr