e-CIGARETTE: Elle peut réduire de 60% le tabagisme! – International Journal of Environmental Research

SHARE :

Nouvelle étude sur l’efficacité  » anti-craving  » des e-cigarettes, avec au terme de 8 mois d’utilisation, un taux d’arrêt complet de 21% et un taux de réduction de moitié du tabagisme de 23%. Bref, dans cette étude belge, présentée dans l’International Journal of Environmental Research, un participant sur deux a a minima trouvé un bénéfice anti-tabac avec l’utilisation du dispositif et avec des effets secondaires minimes.

 

L’étude, menée sur 8 mois, avec 48 participants, tous fumeurs et sans intention particulière de cesser de fumer a voulu évaluer si le dispositif diminuait de lui-même l’envie de fumer à court terme et favorisait en fin de compte l’arrêt du tabac à long terme.

Les participants ont été répartis en 3 groupes, 2 groupes  » e-cigarette « , autorisés à vapoter et/ou à fumer durant les 2 premiers mois de l’étude, et un groupe témoin sans accès au tabac. Dans une deuxième étape, le groupe témoin a pu avoir accès à l’e-cig. Puis les habitudes de vapotage et de tabagisme de tous les participants ont été suivies durant 6 mois.

A la fin du suivi de 8 mois,

·         21% de tous les participants avait cessé totalement de fumer du tabac

·         23% de tous les participants  avaient réduit au moins de moitié leur consommation de cigarettes.

·         Dans les 3 groupes, le nombre de cigarettes fumées par jour est réduit de 60%.

Les résultats ajoutent aux preuves encore insuffisantes que les cigarettes électroniques offrent aux fumeurs un moyen réaliste de réduire leur dépendance au tabac.

 

21% vs 5% : En fait,  » les 3 groupes présentent des résultats similaires avec l’accès à la e-cig  » conclut le professeur Frank Baeyens, auteur principal de l’étude. Le taux de réduction et d’abandon est ici à comparer aux 3 à 5 % des fumeurs qui y parviennent à la seule force de leur volonté, commente-t-il.

 

Rappelons qu’en France, aucun type de cigarette électronique ne dispose d’une autorisation de mise sur le marché (AMM). Les cigarettes électroniques ne peuvent pas être vendues en pharmacie car elles ne figurent pas sur la liste des produits dont la délivrance y est autorisée. Du fait de leur statut actuel de produit de consommation, les cigarettes électroniques échappent à la réglementation sur les médicaments et aux contrôles applicables aux produits du tabac.

 

Source: International Journal of Environmental Research 29 October 2014 doi:10.3390/ijerph111111220 Effectiveness of the Electronic Cigarette: An Eight-Week Flemish Study with Six-Month Follow-up on Smoking Reduction, Craving and Experienced Benefits and Complaints

Plus d’études sur la e-Cigarette

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr