Journée mondiale de la PRÉMATURITÉ: Première tueuse de jeunes enfants – The Lancet

SHARE :

Un bébé sur 10 nait prématuré et chaque jour, dans le monde, plus de 3.000 jeunes enfants meurent en raison de complications liées à leur naissance prématurée. A l’occasion de la Journée mondiale de la Prématurité, du 17 novembre, le Lancet livre un bilan lourd des complications de la prématurité qui, pour la première fois dans l’histoire, devancent toutes les autres causes de décès des jeunes enfants.

 

Ainsi, sur les 6,3 millions de décès d’enfants de moins de 5 ans en 2013, 1,1 million de décès s’avèrent liés à la prématurité et à ses complications, selon cette étude de chercheurs de l’Université Johns Hopkins avec des collègues de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de la London School of Hygiene and Tropical Medicine.

·         965.000 décès interviennent durant le premier mois de vie,

·         125.000 décès supplémentaires liés aux mêmes complications, suivront entre l’âge d’1 mois et les 5 ans de l’enfant.

La prématurité tue au même niveau que la pneumonie (935.000 enfants de moins de 5 ans) et que les complications de l’accouchement (720.000 décès dont 662.000 dans la période néonatale).

 

Ce bilan révèle la disparité mondiale de ces décès liés à la prématurité : Ainsi, les pays avec les taux les plus élevés de décès avant l’âge de 5 ans sont aussi pour beaucoup, les pays en développement : l’Inde (361.600 décès chaque année), le Nigéria (98.300), le Pakistan (75.000), la République démocratique du Congo (40.600), la Chine (37.200), le Bangladesh (26.100), l’Indonésie (25.800), l’Ethiopie (24.400), l’Angola (15.900) et le Kenya (13.300). Les taux de décès prématurés les plus élevés se trouvent aussi en Afrique de l’Ouest, touchés au même moment par l’épidémie Ebola.

 

Des pays  » riches « , parmi les 10 pays avec les taux les plus élevés de décès avant l’âge de 5 ans liés à la prématurité : Parmi ces pays, la Macédoine (51%), la Slovénie (47,5%), le Danemark (43%), la Serbie (39,8%), la Hongrie (37,4%), la Slovaquie (34,9%), la Pologne (34,8%), la République de Corée, mais aussi le Royaume-Uni (38,7%) et la Suisse (32,7%). Tous ces pays dépassent la moyenne mondiale de 17,4% de taux de décès des moins de 5 ans.

Aux États-Unis, aussi, 28,1% des enfants prématurés décèdent avant 5 ans des complications directes liées à leur prématurité, soit environ 8.100 décès.

 

Chez le Jeune Enfant, le taux de mortalité baisse, mais celui lié à la prématurité beaucoup moins : Depuis 2000, les taux de mortalité dans le monde des enfants de moins de 5 ans ont diminué d’environ 3,9% par an. Le résultat des progrès réalisés contre la pneumonie, la diarrhée, la rougeole, le VIH et le tétanos. Cependant, les taux de mortalité liés à prématurée ne diminuent que de 2% par an.

 

La prématurité devient donc une priorité de santé mondiale : Si plus de 60 pays ont prévu des événements spéciaux à l’occasion de cette Journée mondiale de la Prématurité, 4 grandes initiatives de recherche sont également lancées. Car de nouvelles approches médicales et de santé publique doivent être mises en œuvre d’urgence, appelle le Dr Joy Lawn, de la London School of Hygiene and Tropical Medicine et conseiller de l’organisation Save the Children. Après la lutte continue contre les maladies infectieuses nous devons nous mobiliser sur la prévention et les soins autour de l’accouchement prématuré. Des initiatives de recherche, donc, avec à la clé l’implication de 200 chercheurs experts et un investissement de 250 millions de dollars pour mieux définir les moyens de prévenir ou d’atténuer ce fardeau toujours émergent de santé publique.

 

Sources: The Lancet Nov, 2014 doi:10.1016/S2214-109X(14)70309-2 Estimation of daily risk of neonatal death, including the day of birth, in 186 countries in 2013: a vital-registration and modelling-based study

EFCNI World Prematurity Day 2014

Plus d’études sur la Prématurité

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Un commentaire pour l'article “Journée mondiale de la PRÉMATURITÉ: Première tueuse de jeunes enfants – The Lancet”

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr