CRISE CARDIAQUE: Risque double, en cas d'asthme actif – AHA

SHARE :

Les patients souffrant d’asthme actif à risque plus élevé de crise cardiaque, c’est la constatation de cette étude de la Mayo Clinic, présentée aux Sessions scientifiques de l’American Heart Association (AHA) 2014. Deux conséquences de ces nouvelles données pour ces chercheurs américains:

– des antécédents de symptômes comme des douleurs à la poitrine ou un essoufflement doivent être évalués de toute urgence,

– ensuite les options thérapeutiques sont  » sensibles « , les traitements pour l’une ou l’autre des pathologies étant parfois respectivement contre-indiqués.

 

Car c’est aussi l’utilisation de médicaments contre l’asthme, tout autant que les consultations aux urgences pour crise d’asthme qui est associée au risque double de crise cardiaque, conclut cette étude qui a comparé l’incidence de la crise cardiaque chez 543 patients victimes de crises cardiaques et 543 patients appariés, du même âge et du même sexe, sans antécédent de crise cardiaque. Parmi les patients à antécédent de crise cardiaque, âgés en moyenne de 67 ans, 81 patients (15%) souffraient d’asthme et 44 (7%) d’asthme actif.

 Après prise en compte des facteurs de risque de crise cardiaque tels que l’âge, l’obésité, l’hypertension artérielle, le tabagisme, le diabète et un cholestérol élevé, des antécédents de maladie coronarienne ou de maladie pulmonaire obstructive chronique, l’analyse montre que

·         les patients souffrant d’asthme inactif ne présentent pas un risque plus élevé de crise cardiaque,

·         mais les patients souffrant d’asthme actif, c’est-à-dire traité ou donnant lieu à consultations présentent un risque accru de 70%.

Ces derniers devraient donc :

         Etre traités de manière à contrôler les symptômes de leur asthme,

         être évalués systématiquement pour le risque de maladie cardiaque.

 

Mais la question des traitements est sensible : Si l’étude suggère que l’utilisation de médicaments pour contrôler l’asthme semble ne pas être liée à un risque accru de crise cardiaque, certains traitements de l’asthme peuvent augmenter le risque de maladie cardiaque et vice et versa. Les options thérapeutiques sont donc sensibles et les patients doivent être conscients de cette difficulté. L’objectif principal restant le contrôle de l’asthme. 

 

Source: Mayo Clinic Patients with active asthma at higher risk for heart attack (Visuel© srdjan111 – Fotolia.com)

Plus d’études sur l’Asthme

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr