ANTIBIORÉSISTANCE: Les liposomes une alternative possible aux antibiotiques ? – Nature Biotechnology

SHARE :

Les liposomes mieux connus pour leur utilisation dans certains produits de beauté, sont des petites capsules de graisse, qui vont permettre de transporter des ingrédients actifs puis de les libérer. Cette étude de l’Université de Liverpool qui démontre leur efficacité thérapeutique, seuls ou en association avec des antibiotiques, pour combattre les infections bactériennes, ouvre une nouvelle voie pour lutter contre les antibio-résistances.

 

Les liposomes sont déjà homologués pour une utilisation médicale comme supports d’administration de médicaments et ne sont pas toxiques pour l’homme. Cette étude montre en effet que ces minuscules bulles entourées d’une enveloppe lipidique peuvent aussi être utilisées pour empêcher les toxines bactériennes de s’attaquer aux cellules humaines. Dans le même esprit, une étude récemment publiée dans la revue Science Translational Medicine suggérait leur utilisation en cas de surdose médicamenteuse dans un liquide de dialyse péritonéale pour  » capturer  » les substances toxiques.

 

L’équipe de recherche développe ici des liposomes artificiels capables de  » concurrencer  » efficacement les cellules hôtes, au niveau de la liaison avec les toxines et utilisent ces liposomes comme des cibles leurres qui vont séquestrer des toxines bactériennes produites pendant l’infection. Les chercheurs montrent, in vitro et in vivo, qu’une fois liées aux liposomes, les toxines ne sont plus capables d’attaquer les cellules. Ainsi, des souris modèle de septicémie, vont survivre grâce à l’injection de ces liposomes artificiels, alors que les souris non traitées meurent dans les 24 heures.

 

Enfin, à base de lipides d’origine naturelle, ces liposomes peuvent être utilisés en thérapeutique, seuls ou en association avec des antibiotiques pour réduire les lésions tissulaires induites par les toxines ou pour combattre l’infection bactérienne :  » Ce traitement peut être utilisé pour les bactéries résistantes aux antibiotiques ainsi que pour le traitement des bactéries sensibles aux antibiotiques pour empêcher la libération de toxines qui conduit à une détérioration de l’état clinique du patient « , précise le Dr Daniel Neill, co-auteur de l’étude.

 

Source: Nature Biotechnology 02 November 2014 doi:10.1038/nbt.3037 Engineered liposomes sequester bacterial exotoxins and protect from severe invasive infections in mice

Lire aussi: Médicaments et SURDOSE: Des liposomes pour capturer les toxines

ANTIBIORÉSISTANCE: Combattre les bactéries avec d’autres bactéries

Plus d’études sur l’Antibiorésistance

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

2 commentaires pour l'article “ANTIBIORÉSISTANCE: Les liposomes une alternative possible aux antibiotiques ? – Nature Biotechnology”

  1. […] Les liposomes mieux connus pour leur utilisation dans certains produits de beauté, sont des petites capsules de graisse, qui vont permettre de transporter des ingrédients actifs puis de les libérer. Cette étude de l’Université de Liverpool qui démontre leur efficacité thérapeutique, seuls ou en association avec des antibiotiques, pour combattre les infections bactériennes, ouvre une nouvelle voie pour lutter contre les antibio-résistances. Lire la suite sur Santéblog.com […]

  2. […] Les liposomes mieux connus pour leur utilisation dans certains produits de beauté, sont des petites capsules de graisse, qui vont permettre de transporter des ingrédients actifs puis de les libérer.  […]

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr