INCONTINENCE, dermatite et soins de peau – Journal of Advanced Nursing

SHARE :

Cette méta-analyse de la littérature sur la prévention et le traitement de la dermatite d’incontinence apporte des recommandations pour la recherche, comme pour la pratique clinique. Bien que la dermatite d’incontinence soit un problème fréquent chez les patients atteints d’incontinence chronique, le sujet est rarement évoqué. Ces conclusions, publiées dans le Journal of Advanced Nursing apportent aux professionnels de santé quelques astuces pour maintenir une peau saine chez leurs patients incontinents.

 

L’incontinence et l’excès d’humidité et d’acidité sur la peau située autour des organes génitaux et dans la zone du périnée, entraîne fréquemment des problèmes de peau tels que des rougeurs, une desquamation, une irritation et parfois une infection. Face au peu de recommandations sur le sujet, les chercheurs ont effectué un examen systématique des grandes bases de données scientifiques et ont sélectionné 25 études portant sur la prévention et le traitement de la dermatite d’incontinence.

 

De leur analyse, ressortent les mesures principales suivantes :

·         Une attention particulière doit être apportée à garder la peau propre et sèche ;

·         les soins de peau doivent être apportés immédiatement après chaque épisode d’incontinence, en particulier en cas de présence de matières fécales. Ces soins comprennent avant tout le nettoyage et le séchage de la zone ;

·         un programme de soins de la peau périnéale comportant le nettoyage de la peau et l’utilisation d’une crème spécifiquement adaptée, le cas échéant, doit être mis en œuvre pour chaque patient ou résident,

·         le nettoyage de la peau doit être effectué avec douceur,

         soit en diluant un peu de savon dans l’eau, en rinçant bien et en séchant en tapotant,

         soit avec une crème nettoyante sans savon préservant contre la sécheresse et l’irritation.

         l’utilisation d’une crème hydratante peut contribuer à garder la peau légèrement humide et à ne pas trop l’assécher.

         Une pommade d’étanchéité de la peau ou barrière contre l’humidité peut également être adaptée. Ces pommades qui contiennent de l’oxyde de zinc, de la lanoline, de la vaseline permettent de former une barrière protectrice sur la peau.

·         Le choix d’un dispositif ou protection pour l’incontinence, adapté à la morphologie, la mobilité et au degré d’incontinence du patient, à renouveler après les soins de peau, est primordial.

 

Si la personne est alitée ou en fauteuil roulant, la peau doit faire l’objet d’une surveillance quotidienne, en particulier au niveau des zones de pression (escarre). Ses draps, vêtements et protection doivent être changés après tout épisode d’incontinence.

 

Prévenir et guérir la dermatite liée à l’incontinence est possible, même en cas d’incontinence sévère ou chronique, et cela grâce à un soin de la peau adapté, si nécessaire à la protection de la peau et grâce au choix d’une protection adaptée au patient. Les auteurs insistent ainsi sur l’importance du choix du palliatif, qui participe tout autant à la prévention qu’à la prise en charge de l’incontinence et des problèmes de peau associés.

 

Source: Journal of Advanced Nursing  doi: 10.1111/j.1365-2648.2009.04986.x Prevention and treatment of incontinence-associated dermatitis: literature review (Visuel© Robert Kneschke – Fotolia.com)

Pour en savoir plus avec TENA Types, causes et traitement de l’incontinence

Recevoir un échantillon

 

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Un commentaire pour l'article “INCONTINENCE, dermatite et soins de peau – Journal of Advanced Nursing”

  1. Amandine dit :

    Les recommandations sont très claires, elles sont également bénéfique pour les aidants familiaux

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr