EBOLA: La France accueille un cas confirmé en Sierra Leone – Ministère de la Santé

SHARE :

Les autorités françaises ont accepté de répondre favorablement à la demande de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et d’accueillir en France une employée d’une agence des Nations Unies victime du virus Ebola. Cette personne, qui travaille au Sierra Leone dans la lutte contre Ebola, a fait l’objet d’une évacuation sanitaire médicalisée et sécurisée par avion spécial. L’ensemble du circuit de prise en charge a été sécurisé, depuis le décollage de Freetown et le voyage en avion jusqu’à l’hospitalisation en isolement de haute sécurité en chambre dédiée à l’Hôpital d’Instruction des Armées Bégin (Saint-Mandé), où elle reçoit des soins médicaux attentifs.

Il n’y a pas d’autre cas confirmé d’Ebola sur le territoire. Ainsi, en France, depuis début octobre, 18 cas suspects ont été contrôlés et tous écartés. Selon le dernier bilan de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), au 27 octobre 2014, Ebola est responsable de 13.703 cas dont 4.920 décès. Dans les 3 pays d’Afrique de l’Ouest, touchés au départ par l’infection, la transmission reste généralisée et intense :

Guinée: 1.906 cas et 997 décès,

Liberia: 6.535 cas et 2.413 décès,

Sierra Leone: 5.235 cas et 1.500 décès;

La transmission reste très localisée et circoncise au :

Mali: un cas confirmé importé de Guinée, décédé,

États-Unis: 4 cas, dont un décès,

Espagne: un cas, aucun décès.

Nigeria: 20 cas et 8 décès. L’épidémie Ebola est déclarée achevée depuis le 19 Octobre 2014.

Sénégal: 1 cas importé confirmé, aucun décès.

 

Le Ministre de la Santé rappelle, à l’occasion de la prise en charge de ce cas, que la France est pleinement engagée dans la lutte contre la terrible épidémie d’Ebola qui frappe l’Afrique de l’Ouest et tient ses engagements internationaux de prise en charge médicale des personnels humanitaires mobilisés par les organisations non gouvernementales et les agences des Nations Unies pour combattre le virus dans les pays touchés.   

Dès avril, le ministère de la Santé a défini un dispositif de prise en charge dans l’hypothèse où un cas serait détecté en France. Une procédure prévoit le transport, l’isolement dans une structure hospitalière adaptée, la réalisation des examens sans risque d’exposition des professionnels et la prise en charge thérapeutique des possibles cas suspects. 12 établissements de santé ont été habilités pour la prise en charge des cas possibles ou confirmés, dont l’Hôpital Bégin, ces établissements ont été analysés et inspectés. Une cellule d’anticipation doit également être mise en place pour anticiper les réponses aux différents scénarii possibles d’évolution de l’épidémie.

 

Source : Ministère de la Santé (Visuel@Ministère de la Santé  » Marisol Touraine rencontre les personnels du Samu de Paris dans le cadre d’un exercice de préparation et d’entraînement « )

Plus sur Ebola

 

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr