SOCIÉTÉ: Mais quel effet ça fait d'être vieux? – Psychology and Health

SHARE :

Si de très nombreuses études s’intéressent aux implications pour nos sociétés du vieillissement des populations, peu abordent la question du point de vue des personnes vieillissantes. Cette étude de psychologues de l’Université de Kent menée auprès de personnes âgées de 70 ans et plus montre tout simplement que  » se sentir vieux « , c’est se sentir  » encore plus mal  » dans les sociétés peu accueillantes pour les plus âgés. Des conclusions sans doute évidentes, mais bonnes à rappeler, présentées dans la revue Psychology and Health.

 

Ressentir cette notion de  » vieillesse  » a déjà été associé à l’idée subjective de mauvaise santé. C’est bien la réalité, confirme cette étude : Les personnes âgées de 70 ans et plus qui s’identifient comme « vieux » se sentent bien  » pires  » au niveau de leur santé dans les sociétés où ils perçoivent une sorte de discrimination par rapport aux groupes d’âge plus jeunes. Le statut social perçu a donc un impact sur l’effet de l’âge sur la santé subjective.

 

L’étude a porté sur l’âge et l’état de vieillesse et de santé autoévalués de 6.185 personnes âgées de plus de 70 ans participant à l’European Social Survey (2008/2009). L’analyse des données montre que,

·         20% de la variance totale de la perception (subjective) d’un mauvais état de santé est, chez les personnes âgées, liée à des différences sociales entre les pays.

·         Ainsi, l’association négative entre l’identification de la vieillesse et la santé subjective est bien plus forte dans les pays où le statut social des personnes âgées est perçu comme négatif.

·         En revanche, l’identification en tant que personne âgée n’est pas associée à la santé subjective dans les sociétés où les personnes âgées ont un statut  » normal « , non dévalorisé.

 

La conclusion est simple, revaloriser le statut social des personnes âgées, au-delà d’améliorer leur bien-être social, est un facteur protecteur pour leur santé. Et des implications majeures pour les décideurs politiques européens. La question est posée, l’élévation du statut social perçu des personnes âgées permettrait de réduire les connotations négatives associées à la vieillesse et, du même coup réduire cet impact négatif sur leur état de santé.

 

Source: Psychology and Health Aug 2014 DOI:10.1080/08870446.2014.938742 Being old and ill’ across different countries: Social status, age identification and older people’s subjective health

Lire aussi: VIEILLISSEMENT: La société devra s’adapter

Plus d’études  » Société « 

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr