CANCER du SEIN: L'Herceptine aura révolutionné son traitement – Journal of Clinical Oncology

SHARE :

Ce n’est plus un scoop, mais ces résultats d’une étude de suivi de plus de 8 ans, viennent confirmer le bénéfice de survie de l’ajout d’Herceptine (trastuzumab) à la chimiothérapie dans le traitement du cancer du sein HER2-positif de stade précoce. Une amélioration considérable, aujourd’hui estimée à 37% pour la survie et à 40% de réduction du risque de récidive, vs chimiothérapie seule. Ces toute dernières données, publiées dans le Journal of Clinical Oncology, montrent à quel point l’arrivée du trastuzumab a modifié  » le cours de l’histoire  » de ce cancer du sein.

 

C’est l’auteur principal de l’étude, le Dr Edith A. Perez, directeur adjoint du Cancer Center de la Mayo Clinic (Floride) qui s’exprime ainsi en commentant ces nouvelles données :  » Herceptin  » marche  » et aura changé la vie de nombreuses femmes aux États-Unis et dans le monde « . Car le cancer du sein HER2-positif pèse pour 15 à 20% des cancers du sein invasifs. Et avant l’arrivée du médicament, les femmes atteintes de ce cancer devaient faire face à un pronostic moins favorable que celui des autres formes de cancer du sein avec un risque élevé de rechute, une forte incidence des métastases et une survie plus courte.

 

Ces résultats de 2 essais de phase III randomisées qui ont permis d’ailleurs l’approbation de la US Food and Drug Administration (FDA), menés sur un total de 4.046 patients, confirment que l’ajout du trastuzumab à la chimiothérapie après la chirurgie entraine l’amélioration de la survie globale et sans progression, dans tous les sous-groupes d’âge, de types (envahissement ganglionnaire ou non, à récepteur-œstrogène positif positif ou non). Ainsi, l’ajout de trastuzumab à la chimiothérapie a entraîné :

  • une amélioration relative de 37% de la survie,
  • une augmentation de 75 à 84% du taux de survie à 10 ans,
  • une amélioration de la survie sans progression de 40%,
  • et une augmentation la survie sans progression à 10 ans de 62% à 74%.

Ces essais confirment aussi l’innocuité à long terme du trastuzumab (avec seulement dans certains cas, une légère augmentation des problèmes cardiaques).  

Après avoir été validé pour le traitement du cancer du sein métastatique HER2-positif, le trastuzumab est donc entré dans la norme de soins du cancer du sein HER2-positif précoce.

 

Source: The Journal of Clinical Oncology October 20, 2014, doi: 10.1200/JCO.2014.55.5730 Trastuzumab Plus Adjuvant Chemotherapy for Human Epidermal Growth Factor Receptor 2–Positive Breast Cancer: Planned Joint Analysis of Overall Survival From NSABP B-31 and NCCTG N9831

Plus sur l’Herceptine®

 

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Un commentaire pour l'article “CANCER du SEIN: L'Herceptine aura révolutionné son traitement – Journal of Clinical Oncology”

  1. […] Ce n’est plus un scoop, mais ces résultats d’une étude de suivi de plus de 8 ans, viennent confirmer le bénéfice de survie de l’ajout d’Herceptine (trastuzumab) à la chimiothérapie dans le traitement du cancer du sein HER2-positif de stade précoce.  […]

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr