Le VIAGRA, un traitement protecteur contre la maladie cardiaque? – BMC Medicine

SHARE :

Les effets du Viagra sur le débit cardiaque et l’endurance ont déjà été fréquemment suggérés. Le Viagra pourrait bien, au-delà de son indication de médicament contre l’impuissance, constituer un traitement protecteur contre la maladie cardiaque. Ces nouvelles conclusions, présentées dans la revue BioMed Central Medicine montrent en effet, que le traitement quotidien à long terme par Viagra peut fournir une protection pour le cœur à différents stades de la maladie, avec peu d’effets secondaires.

 

Le Viagra (sildénafil) fait partie de la famille des inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 (IPD5) qui agissent en bloquant l’action d’une enzyme (la phosphodiestérase) et en empêchant ainsi la relaxation du tissu musculaire lisse. De précédentes recherches ont regardé les effets des PDE5 sur des troubles autres que la dysfonction érectile, et, en particulier sur les troubles cardiaques. En 2011, une étude présentée dans la revue Circulation suggère ainsi que le sildénafil peut contribuer à atténuer les problèmes cardiaques. L’étude (1) menée sur un modèle animal d’insuffisance cardiaque diastolique, démontre en effet, avec le sildénafil, une meilleure élasticité des membranes cardiaques.

 

Ces scientifiques de l’Université Sapienza de Rome ont voulu vérifier les effets cardio-protecteurs des IPD5 ainsi que l’efficacité et la tolérance du traitement  et ont effectué une méta-analyse des essais randomisés contrôlés sur le sujet, publiés entre janvier 2004 et mai 2014. 24 essais ont été sélectionnés, impliquant au total 1.622 patients traités avec IPD5 vs placebo.

L’analyse montre que le traitement,

·         préserve le cœur d’augmentation de taille et/ou de changement forme chez les patients souffrant d’hypertrophie ventriculaire gauche, une maladie qui provoque généralement l’épaississement des muscles cardiaques dans le ventricule gauche,

·         permet d’améliorer la performance cardiaque chez tous les patients quel que soit leur trouble cardiaque et cela sans effet négatif sur la pression artérielle.

 

Ainsi le principal ingrédient ou principe actif du Viagra semble traiter efficacement et sans danger les patients atteints de maladie cardiaque. Si des essais cliniques à grande échelle restent nécessaires pour valider ces premiers résultats prometteurs, l’étude suggère déjà que l’inhibiteur pourrait raisonnablement être administré aux hommes souffrant d’un épaississement du muscle cardiaque et d’insuffisance cardiaque à stade précoce.

 

Source: BMC Medicine Oct 2014 doi:10.1186/s12916-014-0185-3 Is chronic inhibition of phosphodiesterase type 5 cardioprotective and safe? A meta-analysis of randomized controlled trials

Plus d’études sur le Viagra

Biblio :

1. Circulation Sildenafil and B-type natriuretic peptide acutely phosphorylate titin and improve diastolic distensibility in vivo

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr