Conférence « La MAIN blessée au TRAVAIL », le 4 novembre 2014 – CHRU Tours

SHARE :

Main blessé

 

Parce que certaines professions sont très exposées aux accidents et parce que certains traumatismes ont des répercussions définitives sur la pratique de certains métiers, le 4 novembre prochain, le service SOS Mains du CHRU de Tours propose au grand public une conférence sur les traumatismes de la main liée à la pratique professionnelle.
Organisée en partenariat avec les services de santé au travail et le Réseau Main Centre, cette conférence sera l’occasion d’aborder les différents aspects des traumatismes de la main : prise en charge thérapeutique, retour à l’emploi et prévention.

Entrée libre et gratuite

Programme

Introduction

  • Dr Jacky Laulan, Chirurgien de la main,
  • Responsable du Centre Mains du CHRU de Tours

A activité spécifique, risques spécifiques

  • Dr Gilles Levery – Médecin du Travail
  • Dr Christine Calletier – Médecin du Travail
  • Delphine Degert – Intervenante en Prévention des Risques Professionnels

Les traumatismes de la main

  • Dr Emilie Marteau – Chirurgien de la main – CHRU de Tours
  • Dr Guillaume Bacle – Chirurgien de la main – CHRU de Tours

Prévenir les traumatismes

  • Marianne Dvorianoff – Responsable pôle technique – Ergonome IPRP
  • Jessie Aldana – Toxicologue IPRP

Le retour et le maintien dans l’emploi

  • Nathalie Creusot – Coordinatrice du Réseau Main
  • Stéphanie Sardin – Chef de Service Sameth 37

 

Intervenants :

Centre SOS mains du CHRU de Tours

Le CHRU de Tours a été un des premiers hôpitaux français à créer un SOS Mains dès 1979 : l’Assistance Mains du Centre Ouest (AMCO). Depuis cette date, les urgences traumatiques de la main sont prises en charge 24h/24, dans le cadre de l’AMCO, par des chirurgiens formés à cette spécialité. Depuis 1990, cette activité est sous la responsabilité du Dr Laulan, membre titulaire de la société française de chirurgie de la main et membre du collège des enseignants de chirurgie de la main.
L’équipe du SOS Mains de Tours est constituée de 3 chirurgiens permanents (les Drs Emilie Marteau, Guillaume Bacle et Jacky Laulan) et d’un chef de clinique.
Il est important que tous les traumatismes de la main puissent bénéficier d’une prise en charge spécialisée pour limiter le risque de séquelles. Dès leur arrivée aux urgences de l’hôpital Trousseau, les patients sont pris en charge dans un circuit court, dédié aux traumatismes de la main, par l’équipe du SOS mains, permettant un avis spécialisé sans attente prolongée.Le suivi des patients est aussi assuré par une équipe paramédicale spécialisée, constituée d’une infirmière chargée des pansements de la main et par trois kinésithérapeutes membres du GEMSSOR (groupe d’étude de la main et du membre supérieur en orthèses et rééducation) qui réalisent les appareillages et assurent la rééducation des mains traumatisées.
Le SOS Mains du CHRU de Tours (Hôpital Trousseau) et le SOS Mains d’Orléans sont les 2 seules structures accréditées par la Fédération Européenne des Services d’Urgences Mains (FESUM) sur la Région Centre.
Depuis quelques années, dans le cadre de la collaboration avec le SOS Mains d’Orléans, le Réseau Prévention Mains Centre (RPMC) a été mis en place avec une antenne dans l’unité de chirurgie de la main au CHRU. Il s’agit d’une structure permettant une prise en charge médico-sociale personnalisée et une aide à la réinsertion socio-professionnelle des patients après traumatisme de la main et du membre supérieur ou de microtraumatismes liés à une pathologie professionnelle.
Pour une urgence :

  • appelez le SAMU 37
  • ou allez directement aux urgences de la main à l’hôpital Trousseau de Tours
  • Pour joindre directement les chirurgiens de la main, appelez le standard de l’hôpital (02 47 47 47 47) et demandez : 7 1237 : Dr Jacky Laulan / 7 0314 : Dr Emilie Marteau / 7 2821 : Dr Guillaume Bacle
  • Pour un rendez-vous de consultation appelez un des 2 secrétariats de Chirurgie de la Main : 02 34 38 94 44 ou 02 47 47 59 46 +

 

Les services de santé au travail

Les services de santé au travail ont pour mission exclusive d’éviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail (Article L4622-22 du Code du Travail). À cette fin, ils :

  1. « Conduisent les actions de santé au travail, dans le but de préserver la santé physique et mentale des travailleurs tout au long de leur parcours professionnel ;
  2. Conseillent les employeurs, les travailleurs et leurs représentants sur les dispositions et mesures nécessaires afin d’éviter ou de diminuer les risques professionnels, d’améliorer les conditions de travail, de prévenir la consommation d’alcool et de drogue sur le lieu de travail, de prévenir le harcèlement sexuel ou moral, de prévenir ou de réduire la pénibilité au travail et la désinsertion professionnelle et de contribuer au maintien dans l’emploi des travailleurs ;
  3. Assurent la surveillance de l’état de santé des travailleurs en fonction des risques concernant leur sécurité et leur santé au travail, de la pénibilité au travail et de leur âge ;
  4. Participent au suivi et contribuent à la traçabilité des expositions professionnelles et à la veille sanitaire ».

Pour répondre à ces actions, les services interentreprises de Santé au Travail se sont dotés d’une expertise multi-métier autour d’une organisation en équipes pluridisciplinaires composées de professionnels de santé (Médecins du travail et Infirmières), de ressources techniques (Ingénieurs et Techniciens Hygiène Sécurité Environnement,…) et sociales (Assistantes médicales et Assistantes Sociales).

En Indre et Loire, plusieurs structures assurent cette mission.

  • La MSA a pour compétence la prévention du secteur agricole,
  • SAN.T.BTP possède un agrément sur les secteurs du BTP et du nucléaire, soit 3000 adhérents et un peu plus 30.000 salariés,
  • Le reste des secteurs économiques (industries, artisanat, commerce, tertiaire…) est partagé entre l’AIMT37 (9.200 adhérents et un peu plus 110.000 salariés) et le SIPST (2.000 adhérents et 21.000 salariés sur Tours et la proche couronne).


RPMCLe Réseau Prévention Main Centre

Le Réseau Prévention Main Centre travaille en lien avec les SOS Mains de la Région Centre. Il est implanté au CHRU de Tours (Hôpital Trousseau) et au Pôle Santé Oréliance (Orléans) et est financé par l’ARS.Le Réseau Prévention Main Centre a un triple objectif:

  1. Limiter les accidents de la main par des actions préventives auprès des entreprises, des établissements de formation (CFA, lycées professionnels), du grand public…
  2. Améliorer la prise en charge des urgences main, par les services d’urgences, des centres hospitaliers de la Région Centre, et proposer des formations médicales continues aux professionnels de santé (Kiné, Ergo, IDE…)
  3. Coordonner la prise en charge médico-socio-professionnelle des patients victimes d’un traumatisme ou d’une maladie de la main et/ou du membre supérieur. Assurer une prise en charge globale du patient afin de lui permettre un retour à une vie la plus normale possible ainsi qu’une réinsertion socioprofessionnelle adaptée.

Selon sa situation, le patient va être accompagné :

  • Médicalement : centre de rééducation, kinésithérapeute, infirmière, ergothérapeute ou psychologue (prise en charge financière par notre service), orthoprothésiste, centre de la douleur (CETD), HAD…
  • Socialement : association d’aide à domicile, assistante sociale, MDPH
  • Professionnellement : médecin du travail, SAMETH (service d’aide au maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés) CAP Emploi, pôle emploi, vers un bilan de compétence, une réorientation professionnelle…..

 

LogoSamethLe SAMETH

Le SAMETH favorise le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap afin d’éviter un licenciement pour inaptitude.
Il intervient pour toute situation individuelle dans laquelle une personne risque de perdre son emploi du fait d’une situation de handicap constatée par le médecin du travail ou par un médecin compétent (pour les travailleurs non salariés).
Le fait générateur de ces situations peut être la survenance ou l’aggravation du handicap ou une évolution du cadre professionnel incompatible avec le handicap de la personne.
L’intervention du Sameth vise à rechercher des solutions permettant le maintien de la personne handicapée à son poste ou à un autre poste dans l’établissement, l’entreprise ou le groupe.
Le Sameth aide l’employeur et le salarié ou l’agent, à trouver une solution de maintien adaptée à leur situation.

  • Il informe sur le cadre juridique du maintien dans l’emploi, sur les outils mobilisables et aides multiples,
  • Il analyse le contexte de l’entreprise et la situation de la personne,
  • Il identifie la ou les solution(s), dans le cadre d’une démarche concertée
  • Il accompagne la mise en oeuvre de la solution partagée par le salarié et l’employeur,
  • Il contribue à la mobilisation des dispositifs, prestations et aides de droit commun ou spécifiques nécessaires pour permettre le maintien dans l’emploi,
  • Il peut prescrire des prestations et des aides de l’Agefiph,
  • Il articule l’intervention d’experts du handicap.

Le Sameth intervient en complémentarité des acteurs de l’entreprise, des Services de Santé au Travail, des Services de l’Assurance Maladie, de la Mutualité Sociale Agricole et tout organisme spécifique de Sécurité Sociale.
Ce service est délivré par des professionnels sélectionnés et financés par l’Agefiph.

Source : Communiqué de presse du CHRU de Tours, le 16 octobre 2014

Contact : Anne-Karen Nancey – 02 47 47 37 57

Accéder aux dernières actualités sur la santé au travail
Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr