ÉDUCATION PHYSIQUE: 2 heures de plus pour améliorer la performance scolaire? – Journal of School Health

SHARE :

Nouvelle preuve des bienfaits de l’activité physique sur la santé cognitive, et ici, chez l’enfant de 12 ans, avec cette étude de l’Académie Sahlgrenska (Suède) menée auprès de 2.000 collégiens. Une plaidoirie d’actualité sur l’augmentation des heures d’éducation physique dans les programmes scolaires. Quitte à réduire le temps scolaire sur les autres matières?

 

2 heures supplémentaires d’activité physique par semaine suffisent à améliorer les résultats scolaires, démontrent ces scientifiques du Centre for Brain Repair and Rehabilitation de l’Université de Göteborg, qui ont testé l’hypothèse sur 408 enfants âgés de 12 ans, en collaboration avec un club de sport local. Cela revenait à doubler le nombre d’heures d’activité physique (EPS) prévues au programme scolaire. Les chercheurs ont évalué les effets de cette activité physique supplémentaire en regardant et en évaluant les résultats scolaires des enfants, en regard des objectifs d’apprentissage nationaux, durant les 4 années précédant cette expérience, puis durant 5 ans après sa mise en œuvre. Enfin, les résultats scolaires des enfants participant à ce programme ont été comparés à ceux d’enfants d’autres écoles.

 

Les résultats sont clairs, écrivent les auteurs : L’augmentation de l’activité physique stimule l’apprentissage et améliore les performances scolaires. Ainsi, avec ce programme,

  • une plus grande proportion d’enfants atteint déjà les objectifs nationaux d’apprentissage dans toutes les matières dont les mathématiques vs les groupes témoins.
  • L’évolution chez ces enfants est globalement une amélioration des résultats, alors que chez les enfants témoins, les auteurs parlent de détérioration.  
  • Ces résultats valent indépendamment des facteurs de confusion possibles comme le sexe, l’origine ethnique, la classe socio-professionnelle et le niveau d’étude et de revenus du foyer. Si les auteurs reconnaissent la difficulté de prendre en compte tous les facteurs pouvant influer sur la performance scolaire de l’Enfant, ils insistent sur l’homogénéité de leurs conclusions quels que soient ces facteurs :  » Des résultats uniformes, qui indiquent clairement que plus d’activité physique semble aide les enfants à réussir à l’école « .

L’activité physique, un  » accélérateur  » de cognition : Enfin, ces données viennent confirmer et ajoutent aux preuves du lien entre l’activité physique et la cognition. Elles permettent enfin de conclure – à l’heure des aménagements du rythme scolaire- qu’il est possible d’améliorer la réussite scolaire des jeunes élèves avec des moyens relativement simples.

La discussion est amorcée : Est-ce que pus d’éducation physique dans les programmes, au détriment d’autres matières scolaires pourrait affaiblir les performances scolaires ? Cette étude montre que c’est exactement le contraire.

 

Source: Journal of School Health 2014 DOI: 10.1111/josh.12179 The Impact of a Physical Activity Intervention Program on Academic Achievement in a Swedish Elementary School Setting (Visuel© Jasmin Merdan – Fotolia.com)

Lire aussi: EXERCICE PHYSIQUE: 1 enfant sur 2 ne fait pas suffisamment de sport

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Un commentaire pour l'article “ÉDUCATION PHYSIQUE: 2 heures de plus pour améliorer la performance scolaire? – Journal of School Health”

  1. […] Un second billet, indique qu’une augmentation du nombre d’heures consacrées à l’exercice physique, soit 2 heures de plus par semaine a un impact sur la performance des élèves. […]

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr