OBÉSITÉ: Le jus de pamplemousse, un antidiabétique naturel? – PLoS ONE

SHARE :

Attention, l’interaction du jus de pamplemousse avec certains médicaments, peut entrainer des effets indésirables sévères, comme l’arrêt cardiaque, la thrombose et des lésions diverses. Mais à cette réserve près, le jus de pamplemousse peut aussi avoir des effets bénéfiques comme celui suggéré par cette étude américaine : Ses conclusions, présentées dans la revue PLoS ONE, lui attribuent en effet un effet antidiabétique prometteur.

 

Chargé en vitamine C et en antioxydants, le jus de pamplemousse se montre capable de réduire les effets d’un régime alimentaire riche en graisses, ici sur la souris. Les chercheurs de l’Université de Californie ont donné durant 10 semaines à des souris soit un régime riche en graisses (60% de l’apport calorique), soit un régime allégé en graisses (10% de l’apport calorique). Les souris avaient accès à

         une boisson composée à 50% de jus de pamplemousse et d’eau avec 0,15% de saccharine (édulcorant artificiel)

         à de l’eau avec 4% de glucose et 0,15% de saccharine (pour obtenir le même nombre de calories)

Les chercheurs constatent que,

·         les souris nourries avec un régime riche en graisses + jus de pamplemousse prennent 18% de poids en moins que les souris ayant reçu de l’eau sucrée à la place du jus de pamplemousse. Ainsi, à 55 jours, le groupe de jus de pamplemousse pesait 8% de moins.

·         les souris nourries avec un régime riche en graisses + jus de pamplemousse ont des niveaux de sucre dans le sang à jeun de 13% inférieurs,

·         l’ajout de jus de pamplemousse entraine une amélioration de la sensibilité à l’insuline chez la souris, quel que soit son régime alimentaire : les taux d’insuline à jeun étaient inférieurs de 72% dans le groupe  »  jus de pamplemousse « .

·        Le jus de pamplemousse est sans effet sur le gain de poids chez des souris nourries avec un régime allégé en graisses.

·         Les taux d’insuline à jeun sont 2 fois plus faibles dans le groupe de pamplemousse, avec un régime allégé en graisses.

 

Chez la souris, le jus de pamplemousse réduit la glycémie dans les mêmes proportions (de 11 à 14%) que la metformine, un médicament largement utilisé pour traiter les personnes atteintes de diabète de type 2. Mais, ici, les souris n’étaient pas diabétiques et il est prématuré d’envisager le jus de pamplemousse en remplacement d’un antidiabétique.

Des preuves de ce bénéfice antidiabétique qui doivent être encore validées chez l’Homme.

N.B. L’étude a été cofinancée par la California Grapefruit Growers Cooperative.

 

Source: PLOS One October 8 2014 DOI: 10.1371/journal.pone.0108408 Consumption of Clarified Grapefruit Juice Ameliorates High-Fat Diet Induced Insulin Resistance and Weight Gain in Mice (Visuel © Es75 – Fotolia.com)

Lire aussi: MÉDICAMENTS et pamplemousse, l’interaction peut être mortelle

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Un commentaire pour l'article “OBÉSITÉ: Le jus de pamplemousse, un antidiabétique naturel? – PLoS ONE”

  1. David dit :

    Il est vrai que beaucoup de nutritionnistes et de diététiciens recommandent le pamplemousse aux patients en surpoids. Cependant il faut noter que selon les traitements médicaux en cours, le pamplemousse peut être proscrit car il entre en interaction avec les molécules.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr