OBÉSITÉ: Partager son repas avec une personne en surpoids libère l'appétit – Appetite

SHARE :

Prendre son repas en compagnie d’une femme ou d’un homme en surpoids entraine à consommer une plus grande quantité d’aliments malsains, bref à se laisser aller, conclut cette petite expérience amusante, menée avec des étudiants. Les conclusions, présentées dans la revue Appetite, confirment l’importance de l’entourage dans le comportement alimentaire.

 

Les chercheurs de la Southern Illinois University et de la Cornell University ont mené cette drôle de recherche en aveugle et randomisée, avec 82 étudiants âgés en moyenne de 19,5 ans pour évaluer l’influence d’un compagnon de table en surpoids sur le comportement alimentaire. Les participants avaient accès à un buffet limité à 2 plats, des spaghettis à la bolognaise ou une salade composée. Ils étaient assis à côté d’une figurante ayant un poids normal ou, dans l’autre cas, costumée pour paraître obèse. Chacun des 82 participants a été affecté à l’un de ces 4 scénarii: (figurante de poids normal consommant des pâtes, figurante de poids normal consommant de la salade, figurante obèse consommant des pâtes/ de la salade).

La première partie de l’étude a examiné l’effet du poids de la figurante, la seconde partie  l’influence de ses choix alimentaires.

 

L’expérience montre que, déjeuner à côté d’une personne en surpoids pousse à choisir le plat le plus calorique (ici les pâtes), et cela quel que soit le choix alimentaire de cette personne.

Les chercheurs suggèrent que la compagnie, à table, de personnes en surpoids, incite à laisser de côté  » ses objectifs de santé  » et ici de choix alimentaire équilibré. Ils ajoutent que dans cette situation, on ne cherche pas à  » éviter la stigmatisation  » liée au surpoids, en prenant du recul par rapport à son voisin en surpoids et en se contraignant à un choix alimentaire plus sain. Evidemment, l’expérience ne proposait que 2 choix alimentaires à un échantillon modeste de participants. Néanmoins, ses résultats confirment l’influence de l’entourage sur le comportement alimentaire!

 

Source: Appetite September 16 2014 DOI: 10.1016/j.appet.2014.09.004

 In good company. The effect of an eating companion’s appearance on food intake (Visuel© Africa Studio – Fotolia.com)

Accéder à notre dossier Obésité de l’enfant (1/6) (Santé log Petite Enfance-)- Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Lire aussi : L’OBÉSITÉ, une histoire de famille plus que d’hérédité

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr