EBOLA: L'espoir d'un vaccin dès 2015 – OMS, ECDC

SHARE :

L’épidémie à virus Ebola progresse toujours dans les 3 pays d’Afrique de l’Ouest (Guinée, Sierra-Léone, Libéria) initialement touchés. Ainsi, depuis le début de l’épidémie, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a signalé 7.178 cas dont 3.338 décès, soit un taux de létalité de 47%. En une semaine, le virus a fait près de 1.000 nouveaux cas, une progression qui s’ajoute, selon l’OMS à une sous-déclaration. Le développement des vaccins progresse, de premiers tests sont en cours, avec l’objectif d’avoir des volumes suffisants disponibles dès la mi-2015.

 

Certaines projections, dont celles de l’équipe « Ebola Response Team « de l’OMS estiment que l’épidémie pourrait faire des centaines de milliers de cas d’ici janvier. Et si ces dernière semaines, la progression semble ralentir, l’OMS craint une sous-déclaration dans plusieurs sites clés. La transmission semble persistante et généralisée en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone, avec une forte présomption d’augmentation de l’incidence dans plusieurs districts. Enfin, toujours à signaler, le nombre important de cas constatés chez les professionnels de santé, soit à ce jour, 377 cas dont 216 décès.

 

Seuls 2 cas à ce jour ont été identifiés en dehors de l’Afrique de l’Ouest :

·         un cas importé au Sénégal par un citoyen guinéen

·         un cas en provenance du Libéria diagnostiqué à Dallas, Texas. Ce cas  » américain  » a déclenché l’émotion. Le patient a été mis à l’isolement et une surveillance accrue de ses contacts étroits a été mise en œuvre pour une période de 21 jours. 

Le risque d’importation du virus Ebola par le biais des voyageurs reste faible mais ne peut être exclu.

 

2 vaccins anti Ebola en cours de test :

A la suite de sa consultation des 29 et 30 septembre de plus de 70 experts pour évaluer l’état d’avancement des candidats vaccins et leurs premiers résultats en matière de sécurité et d’efficacité, l’OMS a communiqué principalement sur 2 vaccins disponibles pour des essais cliniques de phase 1 avant homologation. Il s’agit du  » CAD3-ZEBOV  » développé par GlaxoSmithKline en collaboration avec l’Institut national américain des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) et le  » rVSV-ZEBOV  » développé par l’Agence de santé publique du Canada. 2 essais de phase 1 sur le CAD3-ZEBOV sont en cours depuis septembre 2014 aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, et le premier essai de phase 1 du VSV-ZEBOV devrait commencer, début octobre aux Etats-Unis. 800 flacons du rVSV-ZEBOV iront à l’OMS, un don qui pourrait représenter 1.500 à 2.000 doses de vaccin. Quant au laboratoire GSK, il précise que le soutien d’un consortium international impliquant le Wellcome Trust, le Medical Research Council et le gouvernement britannique va permettre de commencer à fabriquer jusqu’à 10.000 doses supplémentaires du vaccin, de sorte que si les essais de phase 1 sont un succès, des essais de phase 2 pourront être démarrés avec des personnes à haut risque d’infection, comme les professionnels de santé.

L’objectif est de pouvoir parvenir à une augmentation importante du volume disponible pour le milieu de l’année 2015.

 

En France, la direction générale de la santé (DGS) vient de rappeler aux professionnels la définition de cas, actualisée par l’InVS: toute personne ayant voyagé dans la zone affectée et présentant une fièvre supérieure ou égale à 38°C. La stratégie générale* de prise en charge des patients  » cas suspects  » ou  » cas possible  » reste inchangée : mise en place des mesures barrières, appel du SAMU-Centre 15… Enfin, la France a également annoncé l’ouverture, en Guinée forestière, d’un Centre de Traitement Ebola (CTE), de 50 lits sur une période de 9 mois, en association avec la Croix Rouge Française qui assurera le fonctionnement du centre. L’EPRUS est chargé de mettre à disposition une partie du personnel nécessaire au fonctionnement du CTE, c’est-à-dire une quinzaine de réservistes sanitaires médicaux, paramédicaux et psychologues sur des missions de 6 semaines, formation sur place incluse.

 

Sources: DGS Urgent *Dossier  » Ebola  » dédié aux professionnels de santé, ECDC 3 oct. 14 Epidemiological update: Outbreak of Ebola virus disease in West Africa

Pour en savoir plus sur Ebola

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr