BOISSONS ÉNERGISANTES: Un peu de performance en plus au prix de quelques insomnies – British Journal of Nutrition

SHARE :

Elles permettent d’améliorer les performances sportives des athlètes de 3 à 7%, mais elles augmentent aussi la fréquence des insomnies, la nervosité et la stimulation dans les heures qui suivent la pratique du sport. C’est ce que conclut cette analyse des effets positifs et négatifs des boissons énergisantes sur les athlètes. Ses conclusions, publiées dans le British Journal of Nutrition, rappellent leur forte concentration en caféine et donc les effets secondaires liés.

 

La consommation de boissons énergisantes a fortement augmenté ces dernières années au point que, précisent les auteurs de la Camilo José Cela University et de la Spanish Foundation for Science and Technology, un athlète sur 2 en consomme avant l’entrainement ou la compétition.

 

Leur étude de 4 ans a évalué leurs effets positifs et négatifs sur les athlètes, footballeurs, alpinistes, nageurs, basketteurs, rugbymen, volleyeurs, pongistes, tennismen qui ont consommé l’équivalent de 3 canettes de boissons énergisantes, ou une boisson placebo, avant une compétition sportive. La performance sportive a été évaluée à l’aide d’un dispositif GPS permettant de mesurer la distance parcourue et la vitesse des participants. La performance musculaire a également été évaluée.

 

Un peu plus de performance : Ces mesures montrent une augmentation des performances de 3 à 7%. L’auteur, responsable du Laboratoire de physiologie explique que dans les sports de groupe, cette augmentation de la performance se traduit par plus de déplacements et un jeu plus intense, chez les basketteurs par une hauteur des sauts un peu plus élevée, chez les alpinistes par une puissance musculaire augmentée, chez les nageurs par la vitesse….

 

Au prix d’insomnie et de nervosité : Car si les athlètes, hommes ou femmes, ont estimé qu’ils avaient plus de puissance et de résistance après consommation de boissons énergétiques vs placebo, ils déclarent aussi des insomnies plus fréquentes, une nervosité et la sensation de stimulation encore dans les heures qui suivent l’épreuve sportive.

 

Des effets secondaires classiques avec les  boissons contenant de la caféine :

Les principaux ingrédients trouvés dans les boissons énergisantes sont les glucides, la caféine, la taurine et des vitamines du groupe B, avec peu de différences, selon les auteurs entre les principales marques. Ces boissons n’apportent pas plus de calories que les autres boissons non alcoolisées soit environ 40 kcal / 100 ml et leur effet énergisant est principalement lié à la stimulation fournie par la caféine. La concentration de caféine soit 32 mg / 100 ml de produit) présents dans les boissons énergétiques soit environ 80 mg par canette de 250 ml.

 

Source: British Journal of Nutrition 12 September 2014 doi:10.1017/S0007114514002189 The use of energy drinks in sport: perceived ergogenicity and side effects in male and female athletes (Visuel@courtesy of Plataforma SINC)

Plus sur les Boissons énergisantes

Lire aussi: BOISSONS ÉNERGISANTES: Leurs allégations mettent-elles en danger?

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr