CANCER du SEIN HER2-positif: Perjeta prolonge de 16 mois la survie – FDA, Roche

SHARE :

L’autorisation  » fast track  » accordée dès 2013 par la Food and Drug Administration (FDA) à ce nouveau médicament, Perjeta® (pertuzumab), en traitement néoadjuvant, pour le cancer du sein de stade précoce HER2-positif,  illustrait déjà ses résultats d’efficacité de phase II. Aujourd’hui, le laboratoire Roche, fabriquant du médicament, annonce une survie prolongée de 15,7 mois chez les patientes atteintes de cancer du sein métastatique HER2-positif avec Perjeta® en combinaison avec Herceptin et une chimiothérapie. Un grand progrès pour les patientes atteintes de cette forme particulièrement agressive de cancer du sein.

 

Perjeta est un médicament qui cible le récepteur HER2, une protéine qui se trouve à l’extérieur de nombreuses cellules normales et en grande quantité à l’extérieur des cellules cancéreuses dans les cancers HER2-positif. Perjeta va empêcher le récepteur HER2 de se fixer à d’autres récepteurs HER (EGFR / HER1, HER3 et HER4) à la surface des cellules et ralentir ainsi la croissance tumorale. Sa liaison à HER2 contribue également à déclencher une réponse du système immunitaire. Alors que Perjeta et Herceptin se lient tous deux au récepteur HER2, mais à des endroits différents, la combinaison Perjeta + Herceptin permet un blocage plus complet des voies de signalisation de HER2.

 

Dans cet essai  » Cleopatra  » de phase III, l’ajout de Perjeta à Herceptin et une chimiothérapie (docétaxel) a permis de prolonger la survie de 15,7 mois de patientes atteintes de cancer du sein métastatique agressif, portant ainsi la survie moyenne à 56,5 mois vs 40,8 mois pour les patientes n’ayant pas reçu le médicament. Les autres résultats de l’étude sont,

·         une réduction du risque de décès de 32% avec Perjeta combiné à Herceptin et une chimiothérapie (HR = 0,68), 

·         une réduction de 32% du risque de progression du cancer,

·         le maintien d’une survie prolongée de 6 mois, sur une période de suivi plus longue,

·         un taux d’effets indésirables >25% avec Perjeta dont sévères >10% (les plus courants étant la diarrhée, des éruptions cutanées, une inflammation des muqueuses, maux de tête, infection des voies respiratoires supérieures, des démangeaisons, une réduction du nombre de globules blancs, la fièvre, la peau sèche et des spasmes musculaires).

 

Perjeta en combinaison avec Herceptin et la chimiothérapie par docétaxel chimiothérapie est déjà approuvé aux États-Unis et en UE pour les patientes atteintes de cancer du sein HER2-positif, non traité. Et Perjeta avait déjà reçu une autorisation accélérée en octobre 2013 dans le traitement avant chirurgie du cancer du sein précoce HER2-positif.

 

Des résultats plein d’espoir pour les patientes atteintes de cancer du sein HER2-positif, une forme particulièrement agressive de la maladie qui représente environ 25% des cas de cancer du sein.

 

Sources: FDA, Roche

Pour en savoir plus sur le Cancer du sein

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

11 commentaires pour l'article “CANCER du SEIN HER2-positif: Perjeta prolonge de 16 mois la survie – FDA, Roche”

  1. loyer dit :

    Bonjour
    jai eu un cancer du sein novembre 2015 donc 6 chimio+operation+33 séance de radiotherapie et la je fait tous les 3 semaines perjeta+herceptine+ tamaxyphene pendant 5 ans donc traitement trés lourd mais bon sa va tous c est tres bien passer dans l ensemble a part une prise de poid mais bon la je vais essayer de reprendre mon travail.Bon courage Cordialement Patricia

  2. hagnere dit :

    bonjour
    apres avoir tetecter un cancer du sein important non operable
    donc apres une chimio de 5 mois bons resultats
    j’ai ete opere en novembre 2015
    pour la suite perjeta et herceptin toutes les trois semaines
    mes resultats sont bons apres le scanner dernier
    voila en esperant une bonne suite
    d’apres mon oncologue tout va bien
    voila bonne suite pour tous quand pensez vous ?merci

  3. MARTIN dit :

    Bonsoir,
    Suite à une récidive du cancer du sein , sur la plèvre après 11 ans !
    J’ai le bénéfice de recevoir ce protocole depuis avril 2014 tous les 21 jours avec contrôles passés à 6 mois, après 6 chimio lourdes.
    les effets indésirables sont exactement ceux décrit en marge supérieure.
    Je voudrais ici saluer tous les chercheurs, le corps médical,
    toutes ces professionnels du para médical, qui nous rendent le quotidien moins lourd.
    Accrochons nous …

  4. martine dit :

    Bonsoir j ai un canser du sein depuis juin 2014 avec 8 métastase au foi j ai eu
    6 chimio de taxotere avec herceptin et perjeta tout à suivre 4 heure de perf tous les 3 semaines donc jusqu’à octobre 2014 très bon résultat
    jusqu a se jour je continu les anticorps tous les 21 jours à vie avec scanner et fév et prise de sang tous les 12 semaines un peut stressent avant les résultats qui sont à se jour très satisfaisant surtout bien suivre ce que dit l ongologue et suivre un vie normale et ne pas avoir peur d en parler bon courage

  5. Nicolas dit :

    Lire ce genre de publication et ne pouvoir recevoir ce traitement est désolant! Surement une histoire d’argent encore! Tous les her2 devraient être traités avec cette nouvelle molécule mais nous en sommes très loin!

  6. kikel dit :

    je suis, depuis ce mois soignée par perjeta et herceptine. Si je comprends bien votre avis, ma vie est prolongée de 16 mois environ. Ce n’est pas ce que dit l,oncologue ?? je ne comprends pas. MERCI DE ME REPONDRE

  7. […] L’autorisation « fast track » accordée dès 2013 par la Food and Drug Administration (FDA) à ce nouveau médicament, Perjeta® (pertuzumab), en traitement néoadjuvant, pour le cancer du sein de stade précoce HER2-positif, illustrait déjà ses…  […]

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr