CANCER du PANCRÉAS: L'extrait de baie d'Aronia booste la chimio – The Journal of Clinical Pathology

SHARE :

L’aronia, une baie d’Amérique du Nord, appelée aussi  » gueule noire « , et déjà connue pour ses propriétés antioxydantes se révèle un stimulateur efficace de chimiothérapie du cancer du pancréas : L’extrait d’aronia combiné à la gemcitabine, renforce considérablement l’efficacité du traitement, au point de pouvoir diminuer les doses. Ces conclusions, présentées dans le Journal of Clinical Pathology, confirment aussi que les antioxydants présents dans les fruits et légumes peuvent apporter de nombreux bénéfices pour la santé, dont la réduction du risque et de la progression de certains cancers.

 

Le cancer du pancréas est un des cancers les plus agressifs, avec peu de symptômes précoces donc peu de chances de pouvoir le détecter et le traiter de manière précoce. Le taux de survie à 5 ans plafonne à 6%. Seules 10 à 20% des personnes atteintes d’un cancer du pancréas pourront être traitées par la chirurgie or les cellules cancéreuses pancréatiques sont résistantes à la fois à la chimiothérapie et à la radiothérapie. D’où l’importance de pouvoir renforcer l’efficacité des traitements. Différents antioxydants comme l’apigénine présente dans certains légumes (céleri, artichaud) ont montré leur capacité à favoriser l’apoptose des cellules cancéreuses. Ici, l’étude porte sur l’extrait d’Aronia déjà très populaire pour son niveau élevé d’antioxydants et ses bénéfices pour la santé.

 

Les chercheurs de la Middlesex University, des Universités de Southampton, Portsmouth et du Kings College Hospital ont travaillé en laboratoire sur des cellules de cancer du pancréas, nommées AsPC-1, traitées par chimiothérapie seule, extrait d’Aronia seul, ou combinaison des deux. Ils montrent que,

·         la combinaison extrait d’aronie + gemcitabine apporte une efficacité considérablement renforcée contre la croissance des cellules cancéreuses vs gemcitabine seule,

·         et cela, même avec de faibles doses de gemcitabine : une concentration d’un microgramme d’extrait d’aronie par millilitre de chimio est nécessaire pour induire la mort cellulaire.

·         Les cellules saines ne sont pas affectées par l’extrait d’Aronia, jusqu’à une concentration de 50 microgrammes par millilitre.

·         L’extrait d’aronia seul, sans gemcitabine n’est pas efficace contre les cellules cancéreuses.

 

A ce stade, il n’est pas question de consommer ces extraits dans le cadre d’un traitement du cancer, précisent les auteurs, dont les résultats, certes prometteurs, doivent encore être confirmés par de plus larges études.

 

Source: Journal of Clinical Pathology September 17 2014 doi:10.1136/jclinpath-2013-202075  Cytotoxicity of gemcitabine enhanced by polyphenolics from Aronia melanocarpa in pancreatic cancer cell line AsPC-1 (Visuels Agriculture, Pêcherie et Alimentation Québec)

Plus d’études sur le Cancer du pancréas

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr