GLAUCOME: Un simple problème de plomberie oculaire? – PNAS

SHARE :

Un problème de plomberie (ou de mécanobiologie) c’est de manière un peu schématique l’analyse de la cause de la pression oculaire responsable d’une des causes les plus fréquentes de cécité irréversible, le glaucome : Des cellules trop rigides à l’entrée du canal qui permet le drainage de l’humeur aqueuse de l’œil. Cette découverte de l’Université Northwestern qui désigne, dans les Actes de l’Académie des Sciences américaine (PNAS), un nouveau coupable ou une nouvelle cible, laisse espérer aussi un traitement.

 

Ici, cette équipe de chercheurs de l’Imperial College de Londres, de la Harvard School of Public Health de l’Université Duke, de l’Université de Regensburg (Allemagne), du Georgia Institute of Technology et de l’Université Emory révèlent un dysfonctionnement des cellules endothéliales situées à l’entrée du canal de Schlemm.

 

Car le glaucome, une des principales causes de cécité irréversible, a pour facteur majeur un excès de tension dans l’œil qui bien que totalement indolore, va endommager les fibres rétiniennes du fond de l’œil (Visuel du bas) et entrainer une dégénérescence progressive du nerf optique. Pendant une longue période, le patient ne va ressentir aucun symptôme alors que son nerf optique et son champ visuel se dégradent. Une surpression sur laquelle les scientifiques travaillent depuis près de 150 ans.

 

Un dysfonctionnement mécanique : Ici, l’équipe dirigée par un ingénieur biomédical de l’Université Northwestern identifie un dysfonctionnement mécanique des cellules endothéliales situées en couche mince à l’entrée du canal de Schlemm, par lequel s’écoule le  » fluide oculaire « . L’équipe montre que ces cellules endothéliales sont plus rigides en cas de glaucome, une rigidité qui, réduisant la capacité des cellules à se déformer pour laisser passer l’humeur aqueuse à travers l’endothélium puis le canal de Schlemm. Cette résistance est responsable de la surpression associée au glaucome.

 

Une voie thérapeutique prometteuse : Alors qu’il n’existe aucun traitement du glaucome, ces travaux en identifiant ce dysfonctionnement mécanique de ces cellules endothéliales, désignent une nouvelle voie thérapeutique prometteuse : Parvenir à réduire la rigidité de ces cellules. Une voie d’autant plus prometteuse que l’écoulement de l’humeur aqueuse du globe oculaire via le canal de Schlemm est un processus essentiel à la santé et la fonction oculaires.

 

Source: PNAS September 8, 2014, doi: 10.1073/pnas.1410602111 Altered mechanobiology of Schlemm’s canal endothelial cells in glaucoma (Visuels NIH)

Plus sur le Glaucome

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Un commentaire pour l'article “GLAUCOME: Un simple problème de plomberie oculaire? – PNAS”

  1. Mathias dit :

    Tres bonne article, merci

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr