SPORT et CONTINENCE: Apprendre aux femmes à contracter le périnée – Le Conseil de TENA

SHARE :

Les troubles de la continence peuvent toucher la Femme à toutes les étapes de la vie, y compris à la jeunesse, lors d’une activité sportive. Alors que l’incontinence urinaire est définie comme toute fuite involontaire d’urine, elle n’est pas une pathologie exclusive de la femme âgée et 19 % des femmes de moins de 30 ans vont connaître des fuites, sans toujours aller consulter. Pourtant, grand nombre de ces femmes jeunes sont victimes de fuites involontaires à l’effort, en particulier à l’occasion de la pratique d’un sport, et ces fuites deviennent très vite une menace pour la santé, l’estime de soi et le bien-être au quotidien. Des solutions existent, l’entretien musculaire du plancher pelvien et, dans l’attente de rétablir la continence, des solutions palliatives permettant de réduire l’angoisse des fuites et des odeurs.

 

Un examen systématique  de la littérature, publié dans la revue Sports Medicine a fait le point sur l’incontinence urinaire et la participation à des activités sportives et de remise en forme avec un  » zoom  » particulier sur la prévalence et le traitement de l’incontinence chez les athlètes féminines.

 

A chaque sport, son niveau de risque d’incontinence : En se développant avec la pratique de certains sports, l’incontinence urinaire d’effort devient aussi un obstacle à la participation des femmes à ces activités sportives. La prévalence de l’incontinence d’effort, chez les jeunes femmes sportives, est très variable selon le sport pratiqué. Son risque, estimé quasi-nul avec la pratique du golf peut atteindre ainsi 80% avec la pratique du…trampoline. Sa prévalence la plus élevée est évidemment associée aux sports à fort impact musculaire, comme la gymnastique, l’athlétisme et le tennis.

 

Un plancher pelvien musclé et bien positionné et soutenu à l’intérieur du bassin est un facteur crucial dans la lutte contre l’augmentation de la pression abdominale survenant au cours des activités à fort impact. Ainsi, le renforcement des muscles du plancher pelvien est aujourd’hui bien documenté comme efficace pour le rétablissement de la continence urinaire chez les femmes en population générale, avec des taux de succès, selon les études, allant de 44 à 69 %. Chez les sportives aussi, ces exercices de renforcement sont recommandés car démontrés comme efficaces. Certaines études suggèrent aussi l’utilisation de dispositifs de prévention tels que des tampons ou des ovules vaginaux qui peuvent contribuer à réduire les fuites pendant les activités physiques d’intensité élevée. En conclusion, les muscles du plancher pelvien doivent être encore  » mieux armés  » chez les athlètes ou les sportives que chez les autres femmes.

 

Ne pas confondre activité physique et sport intensif: Alors que la pratique intensive de sports à fort impact musculaire peut favoriser les fuites à l’effort, en cas de déficience de la statique pelvienne, une activité physique modérée régulière apparaît inversement associée au risque d’incontinence urinaire chez la femme. Une étude publiée dans le Journal of Urology a examiné l’impact d’activités récréatives sur l’incidence de fuites urinaires, chez la femme d’âge moyen. L’analyse montre que le risque d’au moins un épisode de fuite mensuel diminue avec l’augmentation de l’activité physique modérée. Ces résultats valent tant pour l’incontinence par impériosité que pour l’incontinence urinaire d’effort et après ajustement avec l’indice de masse corporelle (IMC).  

 

Le conseil de TENA : Quelle conduite à tenir en cas de fuites liées à l’effort dans la pratique du sport ?

·         Ne pas attendre des années avec des fuites avant de consulter.

·         Pratiquer des exercices d’entraînement du périnée pour renforcer le tonus périnéal et le verrouillage à l’effort. Le médecin, le gynécologue ou le kinésithérapeute peut vous conseiller sur les muscles à contracter et les exercices à pratiquer. TENA propose également aux membres de son programme de Bien-Etre intérieur la méthode Pelvicore, mise au point avec l’aide d’un kinésithérapeute spécialiste de la recherche et du traitement de l’incontinence urinaire chez la femme. Ce programme aide les membres à retrouver leur tonus périnéal.

·         Veiller à maintenir des habitudes mictionnelles et hydriques normales.

·         En cas de petites fuites persistantes, savoir choisir la protection urinaire qui vous convient: Il existe aujourd’hui un large choix de protections (protège-slips, serviettes, sous-vêtements jetables etc.) avec différents niveaux d’absorption et différentes tailles.

 

Sources:

Sports Medicine 2004 34(7):451-64 Urinary incontinence, pelvic floor dysfunction, exercise and sport

Journal of Urology 2008 doi: 10.1016/j.juro.2007.10.058 Physical activity and incident urinary incontinence in middle-aged women

Pour en savoir plus avec TENA Comment pratiquer vos exercices d’entraînement du périnée

Recevoir un échantillon

 

 

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Un commentaire pour l'article “SPORT et CONTINENCE: Apprendre aux femmes à contracter le périnée – Le Conseil de TENA”

  1. Paul dit :

    Bonjour et merci pour ces conseils. J’ai été très ravie de voir sur votre site ces idées. En fait ma femme a 28 ans et récemment elle a eu a deux reprise des fuites urinaires sur notre lit pendant son sommeil. J’ai essayé de là calmer en vain. Moi aussi j’étais un peu paniquer mais c’est rassurant de savoir que c’est problème qui est plus étendu qu’on ne le pense et qu’en plus, cette situation n’est pas désespérée.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr