HTA: Les petits américains se font pincer pour excès de sel – CDC- MMWR

SHARE :

9 jeunes américains sur 10 consomment quotidiennement du sel en excès, c’est le constat présenté par le Morbidity and Mortality Weekly Report des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) américains. Après la prévention contre l’excès de sucre et de gras saturé, il s’agit de réduire la consommation moyenne de sodium pour prévenir l’hypertension artérielle (HTA), en hausse spectaculaire aussi chez les jeunes, en association avec l’obésité.

 

Quelques repères : L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande une consommation maximum de 5 g de sel par jour soit 2 g de sodium. Cependant, une récente étude, américaine, publiée dans l’American Journal of Hypertension, a suggéré que les niveaux de consommation de sodium recommandés par les agences sanitaires sont déjà néfastes pour la santé. Les Français consomment environ 10 g de sel par jour soit 4 g de sodium chez les hommes et 8 g de sel, soit 3,2 g de sodium chez les femmes et la recommandation du PNNS est de 3,2 g/jour chez les hommes et 2,6 g/jour chez les femmes et les enfants. Aux Etats-Unis, l’objectif est de réduire la consommation moyenne de sodium à 2,3 g par jour pour contribuer à prévenir l’HTA.

Identifier les facteurs communs à la consommation excessive de sodium chez les enfants peut contribuer à ces efforts de prévention.

 

Cette analyse des CDC montre, sur 2.266 participants d’âge scolaire (6-18 ans), que :

-l’apport moyen de sodium est d’environ 3,3 g par jour

-l’apport le plus élevé (3,6 g / j) et pour 1.000 kcal (1,7g) est constaté chez les enfants plus âgés.

-43% des apports sont liés à la consommation de 10 catégories d’aliments: pizza, pain et viennoiseries, charcuterie, snacks salés, sandwichs, fromages, nuggets, pâtes préparées, plats mexicains et soupes.

-65% des apports sont liés à la consommation d’aliments individuels, 13% à la restauration rapide dont pizzerias, 5%à d’autres types de restaurants et 9% aux repas pris à la cafétéria de l’école.

-Chez les enfants âgés de 14-18 ans, 16% de l’apport total de sodium provient des fast food / Pizza Enfin, 39% de l’apport est consommé au dîner, 29% au déjeuner, 15% au petit-déjeuner, le reste venant des collations ou grignotages.

 

Des données extrêmement précises qui vont permettre de cibler finement les interventions contre l’excès de sel. De nouvelles recommandations américaines sur la consommation de sel, entre autres, sont ainsi en préparation, elles devraient viser notamment une réduction de la teneur en sodium des repas scolaires d’environ 25% à 50% d’ici à 2022.

 

Source: CDC Morbidity and Mortality Weekly Report (MMWR) Sodium Intake Among U.S. School-Aged Children — 2009–2010

Lire aussi: SEL: Une pincée en trop par jour fait plus d’1 million de décès cardiaques

ALIMENTATION de l’ENFANT: Beaucoup trop de sel!

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr