CONTRACEPTION MASCULINE: Vasalgel, pour une vasectomie, oui mais provisoire – Parsemus Foundation

SHARE :

Ultrasons, pilule basée sur l’expression génétique, gel hormonal transdermique, on aura tout essayé pour offrir à l’homme aussi la maîtrise de sa conception, hors préservatif. Voilà Vasalgel, un contraceptif non hormonal, à longue durée d’action, similaire à la vasectomie, mais plus réversible. Cette  » nouveauté  » nécessite tout de même une injection dans le pénis, ce qui risque d’être un obstacle conséquent à un recours élargi. Point avec la Parsemus Foundation, sur cette alternative à la vasectomie, avec un premier essai clinique courant 2014.

 

Car Vasalgel doit être injecté dans le canal déférent qui n’est pas sectionné comme en cas de vasectomie, mais tout de même. Si le sujet souhaite retrouver une  » circulation  » normale du sperme, après des mois ou des années, le polymère est évacué du déférent avec une autre injection. Double injection donc.

 

A base de polymère: Vasalgel est inspiré d’une autre méthode de contraception, actuellement testée en Inde basée sur un polymère, cependant, à ce jour, la réversibilité de la méthode n’a été démontrée que chez l’animal.

12 mois d’études sur le lapin ont néanmoins démontré qu’il entraine l’absence de spermatozoïdes dès le deuxième échantillon de sperme et que le flux est rétabli après suppression du polymère via une seconde injection.

 

Source: Parsemus Foundation Vasalgel, a multi-year contraceptive

Plus d’articles sur la Contraception masculine

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr