AUTISME: L'hormone œstrogène explique le sexe-ratio – Molecular Autism

SHARE :

Pourquoi plus d’hommes sont atteints d’autisme? La réponse pourrait être dans l’hormone sexuelle œstrogène -qui contribue aussi à protéger les femmes de l’AVC. Cette étude de chercheurs de l’Université de Géorgie Regents sur le rôle de l’hormone féminine dans l’autisme, montre, en effet, que l’expression des récepteurs d’œstrogènes bêta est réduite de façon significative dans les cerveaux des patients autistes. Or ce récepteur joue également un rôle dans la motricité, le comportement, l’anxiété, la dépression, la mémoire et l’apprentissage…

 

5 fois plus d’hommes que de femmes autistes, c’est la constatation immédiate que fera chaque psychiatre clinicien, relève l’auteur de l’étude, le Dr Anilkumar Pillai, neuroscientifique au Medical College of Georgia.

 

La réponse à ce sexe-ratio pouvait donc avoir un lien avec l’estrogène, une hormone déjà connue pour protéger les femmes pré-ménopausées du risque d’AVC et de troubles cognitifs. D’autre part, de précédentes études avaient déjà lié des niveaux élevés de l’hormone mâle testostérone, au cours du développement précoce, au risque d’autisme. L’hypothèse de la testostérone est déjà là, cette étude a regardé la responsabilité de l’hormone œstrogène.

En analysant le tissu cérébral du cortex préfontal de cerveaux d’enfants décédés, avec et sans troubles du spectre autistique (TSA), les chercheurs constatent, chez les premiers, une diminution de 35% des niveaux de récepteur des œstrogènes bêta et une réduction de 38% d’une enzyme, l’aromatase, qui transforme la testostérone en œstrogènes. Des résultats qui suggèrent que les enfants atteints d’autisme n’ont pas un niveau d’expression suffisant des récepteurs bêta des œstrogènes pour bénéficier des effets neuro-protecteurs de l’hormone.

 

La recherche sur la piste des hormones sexuelles : Des études sur la souris sont déjà en cours pour évaluer les effets d’une réduction de l’expression de ces récepteurs de l’œstrogène ou, a contrario d’une augmentation de la fonction du récepteur. Alors que de précédentes études dont une publiée dans la revue Molecular Psychiatry par des scientifiques de l’Université de Cambridge ont montré que les enfants de sexe masculin qui développent l’autisme ont été exposés à des niveaux plus élevés d’hormones stéroïdes, dont la testostérone et la progestérone, d’autres études de suivi sont planifiées pour étudier l’expression des niveaux de récepteurs de la testostérone chez les enfants autistes vs en bonne santé.

 

Source: Molecular Autism via Eurekalert (AAAS) Estrogen receptor expression may help explain why more males have autism

Lire aussi : AUTISME: Lié à un trop plein d’hormones dans le liquide amniotique?

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr