Mercredi 24 septembre : Prenons le CANCER à la GORGE – CHRU Tours

SHARE :

Les cancers de la tête et du cou ou les cancers des voies aérodigestives supérieures (VADS) sont mal identifiés par le grand public, bien qu’ils représentent 5% des cancers dans le monde.

Leurs diagnostics et leurs traitements sont souvent faits à un stade avancé du fait d’un fréquent retard de consultation avec le spécialiste.

Ainsi une grande campagne européenne d’information est lancée afin d’éduquer le grand public et à terme d’améliorer le devenir des patients.

Les ORL du CHRU prennent part à cette mobilisation et organisent une journée d’information dans le hall du bâtiment B1A le mercredi 24 septembre prochain de 11h à 16h.

Le témoignage du dessinateur PIEM, opéré au CHRU de Tours
Au CHRU de Tours, les ORL sont mobilisés : ils organisent une journée de mobilisation dans le hall de l’hôpital Bretonneau au cours de laquelle ils informeront le grand public des dangers des cancers de la gorge et ils présenteront le robot chirurgical et ses atouts.

Les équipes du CHRU ont un allié de choix dans la médiatisation des cancers de la gorge, c’est le dessinateur PIEM, qui a été opéré d’un cancer de la langue au CHRU de TOURS. Il a accepté de soutenir la journée d’information sur les cancers de la gorge le 24 septembre en apportant son témoignage et en réalisant un dessin pour illustrer cette campagne sur le thème prendre le cancer à la gorge !

 

Comment a été diagnostiqué votre cancer de la gorge ?
Banalement, à cause d’une rage de dents. J’ai vu mon dentiste, qui a constaté une sorte de gros aphte sur la langue qui ne cicatrisait pas et qui a contacté mon généraliste et rapidement ils m’ont dit la cause de ma douleur.
Tout de suite, j’ai été orienté en ORL au CHRU de Tours pour réaliser des biopsies qui ont confirmées le cancer de la langue…J’ai été opéré quelques jours plus tard.
Le 12 novembre 2013, le jour de mes 90 ans !

 

Comment avez-vous vécu l’annonce de la maladie ?
Très bien. D’abord j’ai été rassuré par les explications de mon médecin généraliste et l’accueil à l’hôpital a confirmé cette confiance que j’avais dans le corps médical.
Les choses s’étant enchaînées très vite, je n’ai pas eu le temps d’avoir peur. Et puis à 90 ans, on ne fait pas de manière, le chirurgien m’a expliqué qu’il fallait m’opérer en retirant une partie de la langue et les ganglions du cou, j’ai accepté sans hésitation et sans appréhension.
Dès l’annonce de la maladie, moi qui fumais la pipe depuis 75 ans, j’ai immédiatement arrêté. Les médecins allaient me prendre en charge, il fallait que je fasse ma part.
Et j’ai eu la chance que tout se passe bien, l’opération a suffi, il n’y a pas eu besoin de faire de la radiothérapie ou de la chimiothérapie.

 

Quelles furent les suites post-opératoires ?
Pas de souci particulier. Je suis resté hospitalisé 10 jours, pris en charge par des personnels tous très compétents et très gentils. Vraiment, j’ai eu beaucoup de chance.

 

Et maintenant 9 mois plus tard ?
Tout va bien. J’ai eu à affronter une chose redoutable, aujourd’hui je vais bien, il ne me reste qu’une immense reconnaissance et de l’admiration pour les professionnels qui ont posé le diagnostic et de ceux du CHRU de Tours qui m’ont soigné. Il ne me reste plus qu’à vivre ce supplément accordé en me souvenant que dans ce monde parfois sans pitié il existe encore mille raisons d’aimer.

 

Source : Communiqué de presse du CHRU de Tours, le 10 septembre 2014

 

Contact : Anne-Karen Nancey – 02 47 47 37 57

Accéder aux dernières actualités sur les cancers de la tête et du cou

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Un commentaire pour l'article “Mercredi 24 septembre : Prenons le CANCER à la GORGE – CHRU Tours”

  1. […] lire Prenons le CANCER à la GORGE : Témoignage du dessinateur PIEM  Accéder aux différentes études sur les cancers de la tête et du […]

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr