SÉDENTARITÉ et position assise: 3 petits tours et ses effets s'en vont – Medicine & Science in Sports & Exercise

SHARE :

Ce n’est pas la première étude à alerter sur les effets néfastes de la sédentarité et d’un temps passé assis prolongé. De précédentes études ont même suggéré que la sédentarité se suffit à elle-même pour entraîner une perte d’autonomie, voire l’invalidité, après un certain âge. Cette nouvelle étude de l’Université de l’Indiana montre que 3 petits  » tours  » de 5 minutes permettent d’inverser les effets néfastes sur les artères des jambes de 3 heures de position assise prolongée.

 

Rester assis durant de longues périodes de temps, c’est le cas de beaucoup d’entre nous au travail, face à l’ordinateur. Cette condition de travail entraîne des risques professionnels dont on parle peu, tels que des niveaux plus élevés de cholestérol, le développement du tour de taille et, conjointement, la maladie cardiovasculaire et/ou métabolique. De plus rappellent les auteurs, en position assise, les muscles cardiaques  » pompent  » moins efficacement le sang vers le cœur : le sang peut s’accumuler dans les jambes, affecter la fonction endothéliale des artères ou la capacité des vaisseaux sanguins à se dilater avec l’augmentation de la circulation sanguine.

 

Les chercheurs ont mené cette étude sur 11 hommes en bonne santé, non-obèses et âgés de 20 à 35 ans. Lors d’une première expérience, les participants ont dû rester assis pendant 3 heures sans bouger les jambes. Les chercheurs ont évalué la fonctionnalité de l’artère fémorale au début de l’expérience, puis à 1,2 et 3 heures, à l’aide d’ultrasons et d’un brassard de pression artérielle.

Dans une seconde expérience, les participants sont restés assis durant 3 heures mais ont effectué aussi une petite marche de 5 mn à environ 3 km/heure sur un tapis roulant à 30 mn, 1,5 heure et 2,5 heures du début de l’expérience. L’analyse montre que :

·         la dilatation médiée par le flux sanguin de l’artère principale dans les jambes est réduite de 50% après juste une heure de position assise,

·         marcher pendant 5 minutes durant chaque heure de position assise suffit à maintenir la fonction artérielle et, dans cette étude sur une période totale de 3 heures.

 

Seck Thosar, chercheur à l’Oregon Health & Science University et auteur principal de l’étude ajoute :  » De nombreuses preuves épidémiologiques relient le temps passé assis au risque de diverses maladies chroniques et les pauses prises durant ce temps de sédentarité à des bénéfices cardiovasculaires. Notre étude confirme que la position assise prolongée altère la fonction endothéliale, un marqueur précoce de la maladie cardio-vasculaire, et que quelques pauses dans cette sédentarité assise peuvent suffire à protéger cette fonction « .

Certes, le message avait déjà été passé, mais cette étude, expérimentale, en fait la preuve.

 

Source: Medicine & Science in Sports & Exercise August 18, 2014 doi: 10.1249/MSS.0000000000000479 Effect of Prolonged Sitting and Breaks in Sitting Time on Endothelial Function

Pour en savoir plus sur la Sédentarité

Lire aussi : SÉDENTARITÉ: Trop de temps assise, moins de temps à vivre

SÉDENTARITÉ: Rester assis (trop longtemps) suffit à entraîner l’invalidité

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr