ASTHME: Le tabagisme du père, avant la conception, accroît le risque pour l'enfant – ERS

SHARE :

En conclusion, un bébé a un risque plus élevé d’asthme si son père a fumé avant sa conception, conclut cette étude présentée au Congrès de la Société européenne de pneumologie (European Respiratory Society- ERS) de Munich. Cette toute première étude à analyser le lien entre les habitudes tabagiques du père avant la conception et l’asthme de l’enfant ajoute aux preuves qui suggéraient, jusqu’ici chez l’animal, que l’exposition du père peut nuire à l’enfant, même avant sa naissance.

 

C’est une analyse des antécédents de tabagisme de plus de 13.000 hommes et femmes, recueillis par questionnaire et rapprochés de l’incidence de l’asthme chez les enfants qui montre que l’asthme non allergique est significativement plus fréquent chez les enfants dont le père a fumé avant la conception. Un risque qui augmente avec la précocité et la durée du tabagisme du père. Curieusement, l’étude n’identifie aucun lien entre le tabagisme de la mère avant la conception, et l’asthme de l’enfant.

 

Le Dr Cécile Svanes, de l’Université de Bergen (Norvège), conclut : « C’est la première étude à regarder l’effet des antécédents de tabagisme, avant la conception, sur la santé respiratoire de l’enfant « . Le résultat est d’autant plus important qu’on ne voit pas pourquoi il ne s’appliquerait pas, à l’identique pour d’autres types d’exposition à des substances nocives, comme à la pollution par exemple. En pratique, les chercheurs appellent donc à des interventions sensibilisant les hommes jeunes sur l’influence de leur comportement sur la santé de leurs futurs enfants.

 

Source: ERS Father’s smoking prior to conception could increase asthma risk for baby

Plus sur le Tabagisme

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr