e-CIGARETTE: La Société européenne de pneumologie pour une réglementation plus rigoureuse – European Respiratory Society

SHARE :

Plusieurs études viennent d’être présentées au Congrès de l’European Respiratory Society (ERS-Munich), qui révèlent de nouveaux risques possibles de la cigarette électronique. Alors que l’utilisation du dispositif est en augmentation croissante, en particulier chez les jeunes, que les preuves à long terme de ses avantages comme de ses risques manquent, cette nouvelle photographie scientifique conforte la nécessité d’un cadre réglementaire rigoureux, en particulier pour protéger les enfants, les jeunes et les non-fumeurs.

 

Alors que le tabac fait chaque année plus de 5 millions de décès, et que plus de 600.000 non-fumeurs meurent du tabagisme passif, encourager le plus de fumeurs possible d’arrêter de fumer reste l’objectif évident. Convaincre même une petite proportion de fumeurs d’arrêter entraînerait une réduction énorme du fardeau sanitaire lié au tabagisme. Les e-cigarettes, malgré les failles réglementaires, l’absence de données scientifiques de long terme, les opinions contrastées des experts cliniciens, sont, à la fois,  » le début de la fin de l’usage du tabac et une nouvelle menace pour la santé publique « , écrit le Pr Francesco Blasi, du service de Pathophysiologie et Transplantation, de l’Université de Milan, qui signe un édito dans le European Respiratory Journal.

 

De nouvelles conclusions : Sans revenir sur la liste des avantages et des risques possibles du dispositif, maintes fois évoqués, le Congrès de Munich livre, études à l’appui, de nouvelles conclusions, en avant-première:

·         un lien entre le dispositif et le risque d’asthme et d’emphysème, constaté sur l’animal,

·         des changements constatés sur les cellules des poumons, similaires, avec la e-cigarette, à ceux constatés avec des cigarettes normales,

·         une efficacité confirmée du dispositif dans l’aide au sevrage tabagique,

·         et toujours l’absence de consensus sur les avantages et risques du dispositif, chez les cliniciens.

Les abstracts de ces différentes études doivent être publiés prochainement.

 

Pour une réglementation stricte: Cependant, l’ERS, au vu de ces dernières données  » se range  » à la position déjà exprimée par l’American Heart Association (AHA) ou l’OMS, avec son récent rapport sur l’e-cigarette : L’ERS s’oppose ainsi à l’utilisation et la commercialisation non réglementées, toujours pour la raison que les effets à long terme ne sont pas connus. Fondée sur des principes scientifiques, l’ERS estime que le principe de précaution doit être appliqué. C’est donc un nouvel appel à l’instauration d’un cadre réglementaire rigoureux et à la poursuite de recherches indépendantes pour mieux cerner les avantages et les risques possibles.

 

Sources:

European Lung Foundation E-cigarettes: Studies presented at the ERS Congress

European Respiratory Journal September 1, 2014 doi: 10.1183/09031936.00124114 ERJ Electronic nicotine delivery systems (ENDS): the beginning of the end or the end of the beginning? (Visuel© Jipé – Fotolia.com)

Pour en savoir plus sur l’e-cigarette

 

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr