MÉLANOME: P.N.C., gare aux U.V. – JAMA Dermatology

SHARE :

Pilotes de ligne et personnels navigants ont une incidence plus élevée de mélanome, relève cette étude de l’Université de Californie San Francisco. Une incidence double de celle constatée en population générale, selon ces conclusions présentées dans la revue JAMA Dermatology, aux implications notables en santé au travail.

 

Alors que le mélanome constitue la 6è cause de cancer chez la femme, la 8è chez l’homme et que son incidence, ces quinze dernières années n’a cessé d’augmenter (de +3,4% chez la femme et de +4,7% chez l’homme), les pilotes et membres d’équipage ont déjà été la cible de précédentes études. Le mélanome déjà suggéré, chez ce groupe, comme un risque professionnel en raison de l’exposition accrue, liée à l’altitude, aux rayonnements UV et cosmiques.

Cependant cette méta-analyse de 19 études, portant au total sur plus de 260.000 PNC révèle une incidence plus élevée qu’attendu : soit  un risque multiplié par 2,21, dont, précisément pour les pilotes de 2,22 et pour les équipages de 2,09.

 

Des implications importantes pour la santé et la protection de ces personnels.

 

Source: JAMA Dermatology September 03, 2014 doi:10.1001/jamadermatol.2014.1077 The Risk of Melanoma in Airline Pilots and Cabin Crew (Visuel© kasto – Fotolia.com)

Pour en savoir plus sur le Mélanome

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr