ALZHEIMER: Le candidat médicament qui cible plusieurs facteurs à la fois – PNAS

SHARE :

La pathogenèse de la maladie d’Alzheimer est  multifactorielle, c’est pourquoi développer un médicament efficace reste un véritable défi. Ces chercheurs des Universités de Caen et de Montpellier et d’autres instituts de recherche français, viennent, avec ce nouveau médicament, le Donecopride, de développer un principe actif qui pourrait venir à lui seul inhiber plusieurs processus moléculaires à l’origine de la maladie. Ces travaux, présentés dans les Actes de l’Académie des Sciences américaine (PNAS) font la première preuve de concept, in vitro et in vivo, de l’efficacité de la molécule.

 

Le défi, expliquent les auteurs, est de parvenir à cibler avec une même molécule plus d’une seule cause moléculaire impliquée dans la pathogenèse, multifactorielle, de la maladie d’Alzheimer. C’est  d’ailleurs cet obstacle qui peut expliquer l’échec de précédents candidats aux essais cliniques.

 

Les chercheurs ont donc conçu Donecopride comme un ligand, à partir de molécules existantes aux effets  » procognitifs  » déjà connus. Son principe actif combine ainsi plusieurs effets :

·         L’inhibition de l’enzyme acétylcholinestérase ce qui contribue à la restauration de la neurotransmission altérée par la maladie,

·         C’est aussi un agoniste d’un récepteur sérotoninergique (5-HT4) qui favorise la sécrétion d’un peptide neuroprotecteur (sAPPalpha), qui inhibe la protéine β- amyloïde, celle qui s’agglomère en plaques typiques de la maladie.

Ici, les chercheurs testent le donecopride in vitro, puis in vivo chez la souris modèle d’Alzheimer. Ils constatent chez l’animal une amélioration des performances de mémoire sur un test de reconnaissance d’objet.

Ces tout premiers résultats prometteurs, ouvrent l’espoir d’un traitement efficace.

 

Source: PNAS August 25, 2014, doi: 10.1073/pnas.1410315111 Design of donecopride, a dual serotonin subtype 4 receptor agonist/acetylcholinesterase inhibitor with potential interest for Alzheimer’s disease treatment

Accéder aux dernières actualités sur la Mémoire, déclin cognitif, aux dernières actualités sur la Maladie d’Alzheimer

Accéder au Dossier sur la Maladie d’Alzheimer, pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

3 commentaires pour l'article “ALZHEIMER: Le candidat médicament qui cible plusieurs facteurs à la fois – PNAS”

  1. gomot dit :

    Bonjour,

    Quand pensez-vous que des tests seront réalisés sur des personnes?

    • Bonjour,

      Lors d’essais pharmacologiques différentes étapes sont rencontrées :
      • Une première phase dite pré-clinique à pour but d’étudier la nouvelle molécule in-vitro et/ou sur l’animal, notamment, pour évaluer son effet sur les cellules ou organes-cibles.
      • Ensuite, chez des volontaires sains, ou des patients en impasse thérapeutique sont évalués la tolérance et les effets secondaires.
      • Ultérieurement est recherchée la posologie optimale du médicament et ses possibles Effets Secondaires Indésirables.
      • Par la suite, l’efficacité du traitement est vérifiée en comparant le traitement soit à un placebo, soit à un traitement de référence (étude de phase III). Le plus souvent cette étude s’effectue en double aveugle et de manière randomisée.
      • Enfin, le suivi du traitement, après son AMM, permet de repérer les effets secondaires rares ou les complications au long cours.
      Pour l’instant les tests ont eu lieu chez l’animal. De nombreuses autres étapes, dont nous ne pouvons estimer le temps, vont donc être nécessaires avant une d’arriver à la commercialisation d’un éventuel traitement.
      Bon courage.

      Cordialement,

  2. […] La pathogenèse de la maladie d’Alzheimer est multifactorielle, c’est pourquoi développer un médicament efficace reste un véritable défi.  […]

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr