SANTÉ du NOUVEAU-NÉ: La parentalité biologique commence bien avant la conception – Science

SHARE :

Cette étude de l’Université d’Adélaïde adresse un message clair aux parents. Au-delà de l’héritage génétique, leur mode de vie impacte la santé de leurs futurs enfants. Les conclusions, publiées dans Science, apportent des preuves de l’influence de la santé des parents sur la santé future de l’enfant. Ainsi, les enfants qui naissent de parents en mauvaise santé sont déjà préprogrammés pour un risque plus élevé de maladies…

 

En synthèse, les facteurs environnementaux avant la conception auraient bien plus d’influence sur l’avenir de l’enfant que ce que l’on pensait auparavant, explique le Pr Sarah Robertson, auteur principal de l’étude. Les facteurs environnementaux ayant déjà mis leur empreinte dans l’œuf et le sperme, l’influence des parents sur un enfant commence bien avant la conception. Ainsi, l’âge des parents, leur alimentation, leur surpoids, le tabagisme et d’autres facteurs environnementaux influencent l’environnement des signaux transmis dans l’embryon.

 

La parentalité biologique commence bien avant la conception et  » l’enfant ne part pas de rien (from scratch)  » : Les parents donnent à leurs enfants un fardeau avant même leur naissance, en particulier un niveau de risque métabolique ou de maladies telles que le diabète et la maladie cardiovasculaire, un équilibre psychologique dont le risque de troubles anxieux ou du comportement, ou encore une immunité. Les chercheurs expliquent que lors de la fécondation, les gamètes dotent l’embryon d’un profil génomique, dont l’intégrité est affectée par l’âge et les expositions environnementales des deux parents. Ils citent également les études récentes montrant que l’histoire et les expériences des parents exercent également des effets épigénomiques/épigénétiques qui s’ils ne se retrouvent pas dans la séquence d’ADN, vont impacter l’expression de certains gènes de l’embryon et du fœtus, ce qui affecte finalement l’état de santé de l’enfant.

 

Le message est clair pour les futurs parents : Quelques changements de mode de vie dans la bonne direction, en particulier dans les mois précédant la conception, peuvent avoir un effet positif durable sur l’avenir de leur enfant.

 

Source: Science 15 August 2014 DOI: 10.1126/science.1254400  Parenting from before conception (Visuel Epigénome Nature)

Lire aussi: ÉPIGÉNÉTIQUE: Son influence majeure sur notre destin cellulaire

 

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr