AVC: La thérapie par cellules souches confirme ses promesses – Stem Cells Translational Medicine

SHARE :

La greffe autologue de cellules souches à nouveau prometteuse dans la récupération de l’accident vasculaire cérébral (AVC), suggère cette étude de l’Imperial College London. Il s’agit ici de la preuve de concept et de la sécurité d’une nouvelle technique qui utilise les propres cellules souches du patient. Cette toute petite étude, prometteuse, présentée dans la revue Stem Cells Translational Medicine doit encore être confirmée par des essais plus larges.

 

On se souvient des résultats de l’essai PISCES de phase I mené à l’Université de Glasgow, et présentés à l’European Stroke Conference de Londres, en mai dernier. L’essai montrait sur 9 patients l’innocuité et la tolérabilité d’une thérapie par cellules souches nommée  » ReN001  » dans le traitement de l’AVC ischémique. Ici, l’étude a été menée sur 5 patients seulement, dans les 7 jours suivant leur AVC ischémique et à partir de cellules souches CD34 + déjà testées dans la récupération fonctionnelle de l’AVC ischémique chez l’animal.

 

L’AVC ischémique survient lorsque l’approvisionnement en sang au cerveau est coupé soit en raison d’un rétrécissement des vaisseaux irriguant le cerveau, soit en raison d’un caillot de sang. Mais, dans cette étude, les chercheurs ont recruté des participants ayant subi un type d’AVC particulièrement grave, ave arrêt total de la circulation antérieure (TACS : total anterior circulation stroke), dont le taux de survie et de récupération à 6 mois n’atteint que 4%. Chaque participant a subi un petit prélèvement de moelle osseuse extraite sous anesthésie locale, dont les cellules souches CD34 + ont été isolées avant d’être injectées dans les artères des patients 1 ou 2 jours plus tard. Les chercheurs ont suivi les effets secondaires et la récupération des patients durant 6 mois en utilisant des échelles cliniques validées. Les résultats ont positifs :

·         Les 5 patients ont bien toléré la procédure,

·         durant les 6 mois de suivi, aucune récidive d’AVC n’a été constatée,

·         les 5 patients ont montré une amélioration de leur  » fonctionnement  » au quotidien,

·         à l’IRM, la taille des zones de lésions est réduite de 10% à 60% selon les patients, sur 6 mois,

·         aucun signe de croissance de tumeur ou de malformation des vaisseaux sanguins n’est relevé.

 

Ce petit essai de phase I sur la greffe autologue de cellules souches CD34 + mené dans la première semaine des symptômes d’AVC s’avère à la fois possible, sûr et prometteur mais doit être encore validé sur un plus grand nombre de patients.

N.B. L’étude a été cofinancée par Omnicyte Ltd, une biotech britannique spécialisée dans les thérapies par cellules souches.

 

Source: Stem Cells Translational Medicine August 8 2014 doi: 10.5966/sctm.2013-0178 Intra-Arterial Immunoselected CD34+ Stem Cells for Acute Ischemic Stroke.

Lire aussi: CELLULES SOUCHES vs AVC: Premiers résultats prometteurs de l’essai Pisces

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr