SOLEIL, peau et bon usage des écrans solaires – NIH

SHARE :

Ces rappels de base des US National Institutes of Health sensibilisent aux  bons et mauvais côtés du soleil et aux principes de base pour éviter ses effets néfastes. En particulier sur l’utilisation des écrans solaires.

 

La lumière du soleil est indispensable à notre organisme. A réguler notre horloge biologique, donc nos habitudes de sommeil, notre métabolisme, mais aussi notre humeur. Trop peu de soleil, en particulier durant l’hiver, peut entraîner une dépression saisonnière, une baisse des niveaux de vitamine D, une vitamine nécessaire à la santé osseuse, cardiovasculaire et cognitive. Mais à noter, 10 à 15 minutes d’exposition quotidienne à la lumière du soleil suffit à produire suffisamment de vitamine D.

 

Le soleil a des effets néfastes, en cas de surexposition, pour la peau et pour les yeux, qui peuvent être protégés. En cause, les rayons ultraviolets (UV), dont les UVB, responsables des coups de soleil. Les UVA qui pénètrent plus profondément dans la peau comme les UVB peuvent affecter la santé de la peau en bouleversant les processus de croissance et de régénération de la peau.

         Le vieillissement de la peau : La couche externe de la peau remplace constamment les cellules mortes de la peau mais en dépit de ce processus de réparation permanent, qui diminue avec l’âge, certains dommages liés à l’exposition solaire sont irréversibles, comme des rides et des ridules.

         Le risque de cancer de la peau –dont l’incidence double tous les 10 ans- est lié aux dommages à l’ADN qui entraînent des changements dans la division cellulaire. Ces modifications peuvent conduire à des tumeurs cancéreuses. Le mélanome est un type plus rare mais plus grave de cancer de la peau. Son risque est plus élevé en cas d’antécédent, d’antécédent familial, d’un grand nombre de grains de beauté (facteurs génétiques) mais aussi du nombre de coups de soleil subis pendant l’enfance. C’est pourquoi les enfants doivent être particulièrement protégés de la surexposition au soleil : 5 coups de soleil suffisent

 

Les mesures de protection classiques :

·         Limiter l’exposition au soleil,

·         porter des vêtements protecteurs et des lunettes de soleil,

·         utiliser un écran solaire lors d’une exposition entre 10 et 16 heures.

 

Les écrans solaires :

         Leur indice de protection 15, 30 ou 50 signifie une durée de protection (et d’exposition) 15 fois plus importante avant la brûlure. Cependant, choisir une crème à indice élevé n’est pas suffisant en soi. L’efficacité des écrans solaires est affectée par plusieurs facteurs comme la date d’expiration qui précise la période d’efficacité des ingrédients protecteurs, la quantité de crème utilise et la fréquence de l’utilisation. Et seule une personne sur 3 fait un usage correct des écrans solaires.

         La transpiration et le temps passé dans l’eau peuvent également réduire l’efficacité d’une protection solaire.

         Les écrans solaires peuvent ne pas être efficaces pour protéger contre le mélanome, en particulier, en cas de certaines mutations à risque. En revanche, une récente étude a montré que l’incidence du mélanome malin à l’âge adulte peut être considérablement réduite par une utilisation régulière et adaptée de crème solaire dans la petite enfance et l’enfance.

         Une autre étude -cofinancée par des fabricants de cosmétiques- suggère que l’utilisation quotidienne d’un écran solaire ralentirait le vieillissement de la peau, et même jusqu’à 24% en 4 ans.

 

Source: NIH The Dark Side of Sun Exposure

Plus sur la Protection solaire, le cancer de la peau, le mélanome, les U.V.

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr