PARENTALITÉ: Le lien paternel menacé par la tension conjugale – The Journal of Family Psychology

SHARE :

Les pères, en particulier, verront leur relation à l’enfant dégradée plus fortement que la mère, en cas de conflit conjugal. Les mères parviennent à mieux  » compartimenter  » les conflits conjugaux. Un impact négatif qui vaut également pour les discussions conflictuelles des parents en présence des enfants, avertissent ces experts de la Southern Methodist University de Dallas, qui publient leurs conclusions dans le Journal of Family Psychology.

 

Des résultats qui reconnaissent la qualité du mariage comme facteur important de parentalité, commente l’auteur principal, la psychologue Chrystyna D. Kouros.  

 

Son étude a porté sur les données de 203 familles, dont les membres ont complété un journal quotidien, durant 15 jours, les parents devant évaluer la qualité de leur mariage et de leur relation avec leurs enfants à la fin de chaque journée. L’analyse confirme que lorsque les parents déclarent une tension ou un conflit conjugal, les interactions avec leurs enfants sont également et simultanément émaillées de tensions et de conflits.

 

Quelques différences entre les mères et les pères : Dans les situations où la qualité du mariage est globalement dégradée, les mères réussissent à mieux compartimenter les conflits avec le conjoint et à en préserver les enfants.  » Les mamans parviennent à compenser leur tension conjugale« , explique l’auteur,  » et, dans certains cas, une mauvaise relation matrimoniale peut même entraîner une amélioration de la relation entre la mère et l’enfant « . Les mères  » accuseraient le coup « , principalement sur une journée.  

Ce n’est pas le cas pour les pères  » qui laisse  » déborder  » la tension conjugale  » jusque dans les interactions qu’ils ont avec leurs enfants, et cela sur plusieurs jours.

Le couple parental, un  » hub  » pour toute la famille ? C’est ce que suggère l’étude qui met au premier plan la qualité de la relation de couple ou du mariage pour une parentalité réussie, pour le père comme pour la mère. Ils qualifient  » le mariage  » ou sa réussite, de plaque tournante de la famille.

 

Source: The Journal of Family Psychology Jun 2014, 315-325. doi: 10.1037/a0036804 Spillover between marital quality and parent-child relationship quality: Parental depressive symptoms as moderators (Visuel © stefanolunardi – Fotolia.com)

Pour en savoir plus sur la Parentalité

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr