FRUITS et LÉGUMES: Plus on en mange et plus on vit longtemps – BMJ

SHARE :

Cet éditorial (1) qui vient s’appuyer sur des données scientifiques rappelle le rôle essentiel des fruits et de légumes dans notre alimentation et pour notre santé et commente une nouvelle étude (2), publiée dans le British Medical Journal qui montre qu’un apport élevé de fruits et de légumes est associé à une meilleure santé et une mortalité prématurée réduite.

 

Cet examen systématique et méta-analyse de 16 études de cohortes prospectives, portant au total sur 833.234 participants avec des périodes de suivi de 5 à 26 ans, montre que la consommation élevée de fruits et légumes est significativement associée à un moindre risque de mortalité toutes causes confondues.

·         Sur l’ensemble des périodes de suivi, le taux moyen de mortalité toutes causes confondues s’élève à

         0,95 pour 1 portion par jour de fruits et légumes,

         0,94 pour 1 portion par jour de fruits,

         0,95 pour 1 portion par jour de légumes.

·         Autour de 5 portions de fruits et légumes par jour, le risque de mortalité toutes causes confondues atteint un seuil et n’est plus réduit davantage avec une consommation de fruits et légumes plus élevée.

·         L’association inverse est observée pour la mortalité cardiovasculaire, mais pas pour le risque de mortalité par cancer.

Cette méta-analyse confirme ainsi qu’une consommation élevée de fruits et de légumes est associée à un moindre risque de mortalité toutes causes confondues, et de mortalité cardiovasculaire en particulier.

 

Le seuil des 5 portions par jour : La question des avantages pour la santé de consommer 5 portions reste discutée par différentes études mais le seuil recommandé doit rester atteignable pour être suivi. C’est pourquoi, la plupart des autorités sanitaires recommandent  » au moins 5 portions de fruits et légumes par jour « . L’éditorialiste fait référence ici en particulier à une étude (3) de l’University College London qui montre une augmentation des bénéfices au-delà de 7 portions quotidiennes (Voir tableau ci-contre).

 

Le message passe toujours mal : La stéatose hépatique non alcoolique est aujourd’hui plus répandue (20%) dans le monde que la maladie alcoolique du foie, en raison de l’augmentation rapide de la prévalence de l’obésité. Communiquer et donner accès à un mode de vie plus sain, avec une alimentation plus équilibrée et un apport plus important de fruits et de légumes permettrait de commencer à résoudre un très grand problème de santé publique.  » Mais peut-être faudrait-il communiquer plutôt sur les dangers et la liste des aliments à ne pas consommer que sur les bénéfices de 5 portions de fruits et légumes par jour ? « , remarquent les auteurs.

 

Sources:

BMJ 31 July 2014 BMJ 2014;349:g4906 Essential fruit, vegetables, and lists for health

BMJ 29 July 2014 BMJ 2014;349:g4490 Fruit and vegetable consumption and mortality from all causes, cardiovascular disease, and cancer: systematic review and dose-response meta-analysis of prospective cohort studies

BMJ 01 April 2014 BMJ 2014;348:g2434 The health benefits of vegetables and fruit rise with consumption, finds study

BMJ 29 July 2014 BMJ 2014;349:g4596 Non-alcoholic fatty liver disease

Pour en savoir plus sur les bénéfices des Fruits et legumes pour la santé

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr