ALLAITEMENT MATERNEL: Une semaine pour sensibiliser – WBW

SHARE :

A l’occasion de la 22ème semaine mondiale pour l’Allaitement maternel, il convient de rappeler les recommandations de base de l’organisation mondiale de la Santé (OMS), soit, l’allaitement au sein dans l’heure suivant la naissance, exclusif pendant les 6 premiers mois suivant la naissance, à la demande, nuit et jour et, lorsque cela est possible en évitant biberons et tétines. A ces conditions, l’allaitement maternel est un Objectif gagnant pour la vie, le thème de cette semaine qui répond aussi à l’objectif 4 du Millénaire pour le développement (OMD), réduire la mortalité infantile.

 

Car, ne l’oublions-pas, le premier bénéfice de l’allaitement maternel est d’apporter une alimentation suffisante avec l’aliment idéal pour les nouveau-nés et les nourrissons, tous les nutriments nécessaires à leur développement et tous les anticorps nécessaires à les protéger de maladies courantes.

 

Cette Semaine rappelle ainsi que la dénutrition touche toujours dans le monde environ un enfant sur 4 et que si, en 20 ans, la mortalité infantile a diminué d’environ 40%, près de 7 millions d’enfants de moins de cinq ans meurent toujours chaque année, principalement de maladies évitables. Quant à la mortalité maternelle, elle-aussi réduite de moitié sur la même période, elle touche toujours 210 femmes sur 100.000 qui mettent au monde. Promouvoir et soutenir l’allaitement maternel permet d’améliorer la survie des enfants mais aussi de réduire les taux de décès maternels autour de la naissance.

 

Des bénéfices pour la vie : L’allaitement maternel est facteur de bonne santé tout au long de la vie. Les études sont nombreuses qui démontrent ces bénéfices, pour le système immunitaire de l’enfant, contre le risque d’obésité et d’HTA, pour le développement du cerveau et même contre le risque d’asthme et de démence, bien plus tard dans la vie.  

 

Des bénéfices pour la mère comme pour l’enfant : L’allaitement entraîne souvent l’arrêt des règles et offre ainsi une méthode naturelle de  » contraception  » durant les 6 mois qui suivent l’accouchement. L’allaitement atténue également le risque de cancer du sein et de l’ovaire à un âge plus avancé et aide les femmes à retrouver plus vite leur poids de santé.

 

Pour allaiter, les mères ont toujours besoin de soutien, car allaiter au sein, ça s’apprend. Alors que de nombreuses femmes rencontrent des difficultés au début, Cette Semaine de l’allaitement  s’adresse aussi aux professionnels de la périnatalité pour les sensibiliser au besoin d’aide à la mise du bébé au sein. Déjà plus de 20.000 établissements « amis des bébés », dans 152 pays dans le monde travaillent à soutenir l’allaitement maternel, en particulier mettant à disposition des jeunes mères des conseillers en allaitement qualifiés.

 

Sources: OMS, World Breastfeeding Week

Pour en savoir plus sur l’Allaitement

Accéder aux dossiers :

Sevrage, respecter l’enfant

Allaitement maternel, mixte ou artificiel

Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr