ANOREXIE: Une fierté d'aller toujours plus loin dans la perte de poids – Clinical Psychological Science

SHARE :

La fierté d’aller toujours plus loin dans la perte de poids est fréquente dans l’anorexie. Ainsi, certaines émotions positives, du moins du point de vue du patient, peuvent venir aggraver les troubles du comportement alimentaire (TCA), conclut cette étude de l’Université Rutgers. Ces observations présentées dans la revue Clinical Psychological Science, appellent à lutter chez ces patientes contre ces émotions positives associées à l’amaigrissement pour les rediriger vers d’autres activités saines.

 

Les auteurs rappellent la gravité de ce TCA et son taux de mortalité associé, 12 fois plus élevé pour les femmes jeunes, âgées de 15 à 24, vs toutes les autres causes de décès confondues.

 

Edward Selby, professeur adjoint au Département de psychologie a évalué, sur une période de 2 semaines les états émotionnels de 118 femmes âgées de 18 à 58 ans, en cours de traitement pour l’anorexie mentale. Il constate chez ces participantes, à la fois des émotions négatives, mais aussi positives, dont le sentiment de fierté de pouvoir maintenir voir de dépasser les objectifs personnels de perte de poids.

 

Ces émotions positives déplacées qui récompensent des comportements inadaptés peuvent aussi expliquer pourquoi seul un tiers des femmes atteintes d’anorexie pourra réellement récupérer après le traitement. C’est pourquoi ces auteurs ont cherché à comprendre pourquoi ces émotions positives sont si fortement associées à la perte de poids plutôt qu’à la réussite familiale, sociale, sportive ou professionnelle. De précédentes études sur le TCA ont mis en évidence des émotions négatives, comme la tristesse, la colère ou le manque de contrôle pour contribuer à expliquer l’obsession de perdre du poids. Mais ici, les auteurs constatent que les femmes de l’étude qui ont le plus de difficulté à reconnaître le déplacement de ces émotions positives vers un objectif toujours plus ambitieux de perte de poids, sont celles-là même qui s’engagent dans les comportements anorexiques les plus extrêmes (vomissements, utilisation de laxatifs, exercice excessif ou contrôles de poids constants).

 

L’impact de médias pro-anorexiques, sites et autres, encourageant les femmes à mincir toujours plus, applaudissant le courage, la volonté, la performance, est directement mis en cause dans le développement de ces émotions positives liées à la perte de poids. Il s’agit donc non seulement de lutter contre ces influences externes mais aussi de travailler, avec le patient, sur la redirection de ces émotions vers des objectifs plus sains.

L’activité physique, en particulier, doit être regardée différemment, expliquent les auteurs. Eprouver du plaisir à pratiquer, en particulier une activité de groupe comme le yoga, permet de déplacer l’objectif de perte de poids vers celui de bien-être social et d’équilibre.  

 

Source: Clinical Psychological Science July 2014 doi: 10.1177/2167702613512794 Nothing Tastes as Good as Thin Feels: Low Positive Emotion Differentiation and Weight-Loss Activities in Anorexia Nervosa

Pour en savoir plus sur l’Anorexie

Accéder au Dossier sur les Troubles du comportement alimentaire -Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Un commentaire pour l'article “ANOREXIE: Une fierté d'aller toujours plus loin dans la perte de poids – Clinical Psychological Science”

  1. Cynthia dit :

    C’était le post que je cherchais. Merci beaucoup de nous avoir donné cette information.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr