Journée mondiale contre l'HÉPATITE 2014: Informé ou pas? – OMS et World Hepatitis Alliance

SHARE :

Chaque année le 28 juillet, l’OMS et ses partenaires célèbrent la Journée mondiale contre l’hépatite pour sensibiliser à la maladie et à ses comorbidités et rappeler les mesures de prévention contre ce tueur silencieux.  » Réfléchir à nouveau « , est le conseil donné par cette Journée 2014 qui rappelle à tous que l’hépatite, qu’elle soit A, B, C, D ou E est une maladie virale qui, selon chaque type, peut se transmettre par simple contact avec une personne infectée (A), avec le sang (B, C) ou d’autres fluides corporels d’une personne infectée (B, C, D) ou par l’ingestion d’eau (E) ou d’aliments contaminés (A). Personne n’est donc à l’abri, en particulier les professionnels de santé via les AES.

 

Des millions de personnes dans le monde sont infectées par les virus A, B, C, D et E de l’hépatite : On estime ainsi à,

·         A : 1,4 million par an le nombre de cas d’hépatite A dans le monde,

·         B : Plus de 780.000 décès chaque année de l’hépatite B, malgré l’existence d’un vaccin,

·         C : 130 à 150 millions, le nombre d’individus porteurs chroniques de l’hépatite C, et jusqu’à 500.000 le nombre de décès, chaque année de pathologies hépatiques liées à l’hépatite C,

·         D (la forme la moins fréquente, mais la plus sévère) : 5% des porteurs de l’hépatite B co-infectés par le HDV, soit à 20 millions de personnes, la prévalence du HBV.

·         E : 20 millions le nombre d’infections par le virus de l’hépatite E, à plus de 3 millions de cas aigus d’hépatite E et à 56.000 le nombre de décès liés à la maladie.

Cependant, l’hépatite reste une maladie mal connue.

 

L’hépatite silencieuse et mortelle : Cette inflammation du foie est aussi la cause la plus fréquente de cirrhose et de cancer hépatique. L’infection aiguë peut être asymptomatique donc silencieuse ou s’accompagner de symptômes discrets. Certains symptômes peuvent également être apparents, comme l’ictère, des urines sombres, une asthénie extrême, des nausées et vomissements et des douleurs abdominales (Cliquer sur vidéo ci-contre pour en savoir plus)

 

Des progrès dans la lutte contre les hépatites : De nouvelles recommandations sur le traitement de l’hépatite C ont été publiées en avril dernier par l’OMS, en vue d’améliorer la prévention, le diagnostic et le traitement de l’hépatite virale et l’annonce de l’arrivée de nouvelles molécules, capables de guérir définitivement près de 100 % des patients atteints, ont fait de 2014 une année charnière dans l’éradication de cette hépatite. Concernant la  » B « , de nombreuses initiatives de vaccination élargie des nourrissons et de mise en œuvre de mesures de sécurité transfusionnelle contribuent à réduire la transmission du VHB. Pour l’hépatite A également, la vaccination peut combattre la maladie mais aussi les grands chantiers d’assainissement et d’accès à l‘eau potable ainsi que des mesures simples de prévention liées à l’hygiène. Enfin, également transmis par de l’eau de boisson contaminée, le virus  » E  » pourrait bientôt être éradiqué par le nouveau vaccin chinois.

 

Réfléchir à nouveau, le message de la Journée mondiale 2014, s’adresse ainsi aux politiques qui doivent mener ces grands chantiers d’éradication et se coordonner autour de ces mesures particulières, dont l’intégration du vaccin contre l’hépatite B dans les programmes de vaccination pour l’augmentation de la couverture vaccinale.

 

Source: OMS, Journée mondiale contre l’Hépatite

Pour en savoir plus sur les Hépatites

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr