HTA: Les yaourts et leurs probiotiques contre l'hypertension – Hypertension

SHARE :

Consommer certains probiotiques peut contribuer à réduire, modérément mais significativement la tension artérielle, suggère cet examen systématique de la littérature. Les conclusions, présentées dans la revue Hypertension, ne dédouanent pas d’un mode de vie sain, de l’absence de tabagisme et de l’excès d’alcool, d’une alimentation équilibrée et d’une activité physique régulière, des règles éprouvées pour une pression artérielle dans les normes.

 

Les chercheurs de la Griffith University et de l’Institut Gold Coast Health ont mené cette méta-analyse australienne de 9 essais contrôlés randomisés, portant, au total sur 543 participants, sur 3 à 9 semaines, afin d’évaluer l’effet de la consommation de probiotiques sur la pression artérielle. 6 des 9 essais portaient sur un faible échantillon, soit entre 20 et 40 participants. Les probiotiques pris en compte dans ces études étaient consommés sous forme de yaourts, lait fermenté, fromage probiotique, suppléments ou boissons  » probiotiques « . Les participants consommaient entre 1 et 3 espèces de probiotiques, de 109 unités formant colonies (ufc) à 1.012 ufc.

L’analyse constate que,

·         la consommation de probiotiques réduit significativement la pression artérielle

         systolique de 3,56 mm Hg vs témoin

         diastolique de 2,38 mm Hg vs témoin

·         la consommation de produits laitiers comme source de probiotiques entraîne des réductions significatives de la tension systolique et la pression artérielle diastolique, ce n’est pas le cas des autres sources de probiotiques

·         la consommation de plusieurs espèces de probiotiques entraîne des réductions significatives de la tension systolique et diastolique, ce n’est pas le cas de la consommation d’une seule espèce,

·         une dose d’au moins 1.011 ufc/jour entraîne une réduction significative de la tension systolique et la pression artérielle diastolique, ce n’est pas le cas de doses plus faibles,

·         consommer des probiotiques pendant au moins 8 semaines entraîne une réduction significative de la tension systolique et la pression artérielle diastolique, ce n’est pas le cas pour des périodes de consommation plus courtes.

·         Les personnes qui ont une pression artérielle de 130/85 mm Hg (un peu élevée mais toujours dans la norme) que l’idéal, mais tout à fait normal) sont celles qui présentent ces améliorations.

En bref, l’effet est significatif avec au moins 2 espèces de probiotiques, consommés sous forme  produits laitiers, à raison d’au moins 1.011 ufc/jour, sur une période de 8 semaines au moins et en cas de tension légèrement élevée.

 

Les probiotiques peuvent donc, dans certains cas, contribuer à améliorer la pression artérielle. Certes, la réduction de tension est modeste, mais commentent les auteurs, même une petite réduction de peut avoir des avantages importants en matière de santé publique.

 

Source: Hypertension July 21 2014 doi: 10.1161/​HYPERTENSIONAHA.114.03469  Effect of Probiotics on Blood Pressure – A Systematic Review and Meta-Analysis of Randomized, Controlled Trials

Pour en savoir plus sur l’HTA, les Probiotiques

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr