MODE de VIE: Vivre avec un chien, c'est faire 10 ans de moins – Preventive Medicine

SHARE :

Les personnes âgées qui vivent avec un chien marchent plus et globalement ont un niveau d’activité physique accru. Mais ce n’est pas tout. Cette étude écossaise, présentée dans la revue Preventive Medicine estime jusqu’à 10 années, le gain de vie en bonne santé apporté par ce choix de mode de vie. Sans compter le gain affectif et psychologique.

 

Les chercheurs de l’Université de St Andrews, de Dundee et de Newcastle ont mesuré les niveaux d’activité physique de 547 adultes écossais de plus de 65 ans, dont 50 propriétaires de chiens-un échantillon plutôt modeste-. Chaque participant a été invité à ne pas modifier son activité quotidienne habituelle et à porter un accéléromètre durant 7 jours pour enregistrer le niveau d’activité physique. Les participants ont également renseigné par questionnaire leur type de logement, leur situation matrimoniale, le niveau d’éducation, leurs antécédents médicaux, leur niveau et leur intention de pratique d’une activité physique, et par test, leur niveau d’anxiété et de dépression.  

 

12% d’activité physique en plus : L’analyse montre,

·         après prise en compte de facteurs de confusion possibles comme les conditions climatiques, l’environnement de vie, les antécédents médicaux et le statut socioéconomique, que les propriétaires de chiens sont 12% plus actifs physiquement que ceux qui ne vivent pas avec un chien.

·         Sans prise en compte des facteurs de confusion et sur la base des mesures de l’accéléromètre, les propriétaires de chiens s’avèrent 27% plus actifs physiquement que les non-propriétaires de chien.

·         Par ailleurs, globalement, les propriétaires de chiens ont une meilleure santé générale et un meilleur fonctionnement physique, mais sans lien démontré avec la présence d’un chien.

 

Cette étude rappelle tout l’avantage d’un exercice régulier pour se…sentir plus jeune. Car si cette différence d’activité physique est équivalente aux niveaux pratiqués avec 10 ans de moins, l’étude ne montre pas précisément que les propriétaires de chien ont globalement la santé de personnes moins âgées de 10 ans.

 

Source: Preventive Medicine June 12 2014 Dog ownership and physical activity in later life: A cross-sectional observational study (Visuel © Quasarphoto – Fotolia.com)

Lire aussi: SANTÉ CARDIAQUE: Le chien, un ami de cœur

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr