EXERCICE PHYSIQUE: Sourire en pratiquant, pour moins manger après – Marketing Letters

SHARE :

Tout ce qui fait sourire durant la pratique de l’exercice physique est susceptible de faire moins manger, après. Ainsi, penser à sa prochaine séance d’exercice physique comme à un moment de  » fun « , de plaisir ou comme à une pause bien méritée, permet de moins manger par la suite. En revanche, y penser comme à une obligation, une contrainte ou un entrainement favorise un phénomène d’auto-récompense qui se traduit la plupart du temps par la consommation excessive d’aliments gras ou sucrés. Ces conclusions, du Food and Brand Lab de la Cornell University, publiées dans les Marketing Letters, engagent à pratiquer l’exercice physique…avec le sourire.

 

Les chercheurs de la Cornell ont conduit 2 études auprès d’adultes emmenés en promenade sur 2 km autour d’un petit lac, soit dans le cadre d’une séance d’exercice physique, soit dans le cadre d’une promenade pittoresque. Dans la réalité, l’effort réalisé par les 2 groupes était bien identique.

Dans la première étude, 56 adultes ont terminé leur marche puis se sont vus offrir un déjeuner. Les participants du groupe  » séance d’exercice  » consomment environ 35% plus de dessert (du pouding au chocolat) que les participants du groupe  » promenade pittoresque « .

Dans la seconde étude, menée sur 46 adultes, l’analyse porte sur une collation reçue l’après-midi. Les participants du groupe  » séance d’exercice  » consomment environ 206 calories de M&M’s en plus, soit 124% de plus, que les participants du groupe  » promenade pittoresque « .

 

L’importance de la dimension plaisir de l’exercice : Effectuer la marche comme un exercice a conduit les participants à être moins heureux et plus fatigués, ajoute Caroline Werle, professeur à l’Ecole de Management de Grenoble, co-auteur de l‘étude.

 

La notion de récompense est donc à prendre en compte dans la perte de poids liée à la pratique de l’exercice physique. Trop contraignant, l’exercice physique peut même entrainer ne prise de poids. Se faire plaisir ou ajouter une dimension plaisir, comme écouter de la musique ou partager sa séance d’exercice entre amis, si on ne la trouve pas déjà spontanément dans sa pratique sportive, est donc un facteur même d’efficacité de l’exercice sur de bons résultats de santé.

 

Source: Marketing Letters 10.1007/s11002-014-9301-6 Is it fun or exercise? The framing of physical activity biases subsequent snacking

Pour en savoir plus sur l’Exercice physique

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr