SODAS LIGHT: Leur consommation quotidienne favorise l’AVC – Journal of General Internal Medicine

SHARE

Cette étude de l’Université de Miami et de la Columbia University, publiée dans l’édition en ligne du Journal of General Internal Medicine confirme à nouveau le lien entre consommation quotidienne de boissons gazeuses light et risque d’événements vasculaires.

Dans le contexte actuel des taux d’obésité croissants, les boissons gazeuses light sont commercialisées comme des substituts plus sains aux boissons sucrées, en raison de leur nombre réduit voire leur absence de calories. Cependant, les auteurs suggèrent ici d’autres conséquences sanitaires à long terme.

Le Dr Hannah Gardener et son équipe ont examiné, sur un suivi de 10 ans, la relation entre le régime alimentaire, la consommation régulière de boissons gazeuses light et le risque d’AVC, d’infarctus du myocarde et décès d’origine vasculaire sur 2.564 participants à l’étude NIH sur l’incidence des AVC en milieu urbain.

Un risque accru de 43% d’événement vasculaire : Les chercheurs constatent que la consommation quotidienne de sodas light est associée à un risque accru d’accident vasculaire cérébral (AVC), d’infarctus du myocarde et de décès d’origine vasculaire : Ainsi, les consommateurs « quotidiens » montrent un risque accru de 43% d’événement vasculaire par rapport aux non consommateurs et après prise en compte des autres facteurs de risque. Les auteurs constatent en revanche que la consommation régulière de boissons gazeuses sans édulcorants ou une consommation plus modérée de boissons gazeuses light (soit moins de 6 boissons par semaine) ne semblent pas être liées à cette augmentation du risque d’événements vasculaires. Si ces résultats suggèrent une association entre la consommation quotidienne de sodas light et le risque vasculaire, cependant, les mécanismes par lesquels les boissons gazeuses peuvent affecter la santé cardiovasculaire restent peu clairs pour les auteurs qui entendent poursuivre les recherches.

Cette étude ajoute néanmoins aux preuves du risque d’AVC déjà dénoncé, par l’étude Nomas, présentée en février 2011 à l’American Stroke Association International Stroke Conference.  

Source: Journal of General Internal Medicine. DOI 10.1007/s11606-011-1968-2 Diet soft drink consumption is associated with an increased risk of vascular events in the Northern Manhattan Study. (Visuel © Sandra Cunningham – Fotolia.com)

Lire aussi: SODAS LIGHT : Un risque considérablement accru d’AVC -

Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr