SEXUALITÉ: L'orgasme moins prévisible chez la femme – Journal of Sexual Medicine

Cette étude de l’Université de l’Indiana portant sur près de 3.000 célibataires américains, hommes et femmes constate des taux  plus élevés d’orgasme avec un partenaire familier, chez les hommes que chez les femmes. Alors que les femmes connaissent l’orgasme 62,9% du temps, les hommes atteignent le taux de 85,1%. Ainsi, pour les femmes, l’atteinte de l’orgasme est moins prévisible. Détails dans le Journal of Sexual Medicine, en fonction de l’orientation sexuelle.   Justin R. Garcia, biologiste de l’évolution, professeur à l’Institut Kinsey et auteur principal de l’étude a analysé les données de l’étude Singles in America study, une enquête annuelle Lire l’article…

Le BOTOX pour stopper le cancer de l'estomac – Science Translational Medicine

Combiné avec une chimiothérapie, des injections de Botox pourraient contribuer à stopper le développement de cancers d l’estomac. C’est ce que suggère cette étude internationale, menée sur la souris : En bloquant les signaux nerveux à l’estomac, la toxine botulique réduit ici réduit l’incidence des tumeurs en développement et prolonge la survie.   La toxine botulique est une toxine produite par la bactérie Clostridium botulinum. En plus de ses utilisations cosmétiques, le Botox permet de détendre les muscles et de bloquer les signaux nerveux. Déjà utilisée dans le traitement de certaines formes d’incontinence, de la migraine, de la spasticité des membres Lire l’article…

SCLÉROSE en plaques: Une technique pour réhabiliter la mémoire – Brain Imaging and Behavior

Cette technique de “réparation” de la mémoire, nommée mSMT pour Modified Story Memory Technique fait preuve d’efficacité, avec cette étude de la Kessler Foundation (NJ), chez les patients  atteints de sclérose en plaques (SEP). A 6 mois, ces patients présentent un maintien à 6 mois de l’activation cérébrale associée à l’apprentissage.   Le protocole d’entraînement de la mémoire mSMT utilise le contexte et les images pour faciliter l’apprentissage et la mémorisation. Il comprend des sessions de 30 à 90 minutes, à raison de 2 par semaine. Ce protocole utilisé aux Etats-Unis, au Mexique et en Argentine, est déjà traduit en Lire l’article…

INSOMNIE: Pourquoi le sommeil devient fragile avec l'âge? – Brain

Cette étude du Beth Israel Deaconess Medical Center (BIDMC) contribue à expliquer pourquoi les personnes âgées ont plus fréquemment des troubles du sommeil, en identifiant dans le cerveau un groupe de neurones "interrupteurs" de sommeil. Ces travaux présentés dans la revue Brain démontrent pour la première fois que ce groupe de neurones dont la perte perturbe le sommeil, est sensiblement réduit chez les personnes âgées et les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.   Lorsque les gens vieillissent, ils ont souvent des difficultés à s’endormir et à rester endormi, et tendance à se réveiller plus tôt le matin. Chez les Lire l’article…

EBOLA: Priorité au sérum ou aux systèmes de santé? – NEJM

Cet expert en virologie, ex de la US Food and Drug Administration, alerte : « Le virus Ebola est l’un des agents pathogènes les plus redoutables que la planète ait connu  ». Et si les essais cliniques sur les nouveaux sérums expérimentaux devraient être accélérés, avec précautions, la question de la fragilité des systèmes de santé des pays concernés demeure. Alors que le virus Ebola a fait près de 2.500 cas, au 18 août, dont 1.350 décès, que son taux de survie n’est que de 44%, le chercheur insiste, dans le NEJM, sur l’urgence de la mise en œuvre d’une infrastructure mondiale, fonctionnelle Lire l’article…

ANTIBIOTIQUE: La clarithromycine associée à un risque cardiaque accru? – BMJ

Cet antibiotique courant, la clarithromycine, s’avère associé à une élévation extrêmement modeste du risque de décès cardiaque, alerte cette étude du Statens Serum Institut de Copenhague. Utilisé en particulier pour les personnes allergiques à la pénicilline et dans le traitement des infections respiratoires, cet antibactérien est déjà écarté en cas de troubles du rythme cardiaque. Ces nouvelles données, présentées dans le BMJ, qui précisent le risque.   La clarithromycine est un antibiotique couramment utilisé pour traiter les infections bactériennes pulmonaires, de la gorge ou des sinus, de la peau et des tissus mous, et les ulcères gastro-duodénaux associés à Helicobacter Lire l’article…

Du CANCER à la PNEUMONIE: L'espoir d'un nouveau traitement – American Journal of Respiratory Critical Care Medicine

Cette molécule connue pour sa capacité à combattre le cancer peut également contribuer à la survie dans la pneumonie, rapportent ces scientifiques de l’Université de Géorgie Regents. Leurs conclusions, publiées dans l’American Journal of Respiratory Critical Care Medicine, portent sur la version synthétique d’une petite partie du facteur de nécrose tumorale (TNF). Ce peptide permet de laisser ouverts les canaux sodiques à l’intérieur des alvéoles infectées des poumons, et facilite ainsi l’écoulement du mucus.   Chez les individus en bonne santé, les canaux sodiques sont à peu près toujours ouverts, la production de TNF est très faible, tout comme celle Lire l’article…

Un commentaire pour cet article

ALLAITEMENT MATERNEL: Il préserve aussi la mère de dépression post-natale – The Maternal and Child Health Journal

Les mères qui le souhaitent, mais ne le peuvent pas, sont plus susceptibles de souffrir de dépression postnatale, selon cette étude espagnole et britannique. Il s’agit d’allaitement maternel. Ces conclusions, obtenues auprès de plus de 14.000 femmes et présentées dans le Maternal and Child Health Journal, montrent aussi que les femmes qui ont allaité exclusivement au sein pendant 4 semaines ou plus ont un risque réduit de 19% de symptômes de dépression post-natale, 8 semaines après l’accouchement.   Environ 1 femme sur 10 souffre de dépression postnatale, à ne pas confondre avec le « baby blues », la dépression de la mère Lire l’article…

NEURO: Ce coin de cerveau qui reste jeune malgré l'âge – International Cognitive Neuroscience Conference

Une zone de notre cerveau reste jeune malgré l’âge, révèle cette étude de l’Université d’Adélaïde. Il s’agit de la zone impliquée dans le traitement de l’information visuospatiale, qui "réagit" de la même manière à un âge avancé qu’à la fleur de l’âge. Ces conclusions, présentées à l’International Cognitive Neuroscience Conference (Brisbane), remettent en question les modèles actuels de vieillissement cognitif, en démontrant que cette zone située dans l’hémisphère droit du cerveau reste alerte pour le traitement des données spatiales tout au long de la vie.     L’étude a comparé la capacité de 60 personnes âgées (55 à 95 ans) vs plus jeunes (âgées de Lire l’article…

La maladie CARDIAQUE, c'est près d'1 décès sur 2 en Europe – European Heart Journal

Près de 2 millions de décès par maladie coronarienne, 1 million par AVC et, au total, 4 millions de décès, cette réactualisation annuelle du fardeau cardiovasculaire en Europe montre certes des taux de décès en baisse sur les 10 dernières années, mais des taux d’hospitalisation toujours en hausse avec de fortes disparités selon les pays membres : Ainsi, ces nouvelles données, publiées dans l’European Heart Journal, montrent ainsi un taux de mortalité en Russie, chez les 55-60 ans supérieur à celui des personnes de plus de 75 ans en France.   Après analyse des tendances de la mortalité cardiovasculaire pour 52 Lire l’article…

AVC: Mieux récupérer par stimulation cérébrale optogénétique – PNAS

La stimulation cérébrale ciblée peut contribuer à une meilleure récupération après accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique, conclut cette étude menée à Stanford. La technique, optogénétique, présentée dans les Actes de l’Académie des Sciences américaine (PNAS) qui nécessite le recours à la thérapie génique afin de doter les cellules nerveuses d’une sensibilité à la lumière, doit encore être affinée. Cependant, la technique fait déjà ici sa preuve de concept.   La technique consiste en effet à stimuler, par laser, la zone du cerveau qui contrôle la motricité, souvent sévèrement touchée après un AVC. Ici, les chercheurs de Stanford l’ont testée sur la souris Lire l’article…

SEXUALITÉ: L'amour rend le sexe encore meilleur pour la plupart des femmes – American Sociological Association

L’amour et l’engagement peuvent augmenter le plaisir sexuel pour de nombreuses femmes, conclut ce sociologue de la Penn State qui a mené une série d’entretiens de plus d’une heure, avec une centaine de femmes hétérosexuelles âgées de 20 à 68 ans. Sa conclusion, ou celle de ses participantes : «  L’amour renforce le plaisir physique lié au sexe  ».   Les sentiments restent donc une condition de la satisfaction à la fois dans la vie de couple et la sexualité, pour la plupart des femmes. Un «  plus  » décrit comme bien plus qu’émotionnel, puisqu’il participe aussi au plaisir physique. Au-delà du plaisir physique, les Lire l’article…

Soins aux PRÉMATURÉS: Gants ou pas gants ? – JAMA Pediatrics

Réduire l’incidence des infections liées aux soins chez les bébés prématurés, en particulier en unité de soins intensifs, semble possible par le port de gants, en plus du lavage et après le lavage des mains, suggère cette étude de l’Université de Virginia. Ses conclusions, présentées dans le Jama Pediatrics, suggère que cette mesure supplémentaire pourrait réduire significativement, dans les tout premiers jours de vie, l’incidence des infections d’apparition tardive et des entérocolites nécrosantes chez les grands prématurés. Mais le port de gants peut aussi être un frein à l’hygiène des mains…   Le Dr David A. Kaufman rappellent que des Lire l’article…

ALZHEIMER: La maladie a aussi ses facteurs épigénétiques – Nature Neuroscience

On connait certains variants génétiques – comme ceux d’APOE- liés au développement de la maladie d’Alzheimer. Mais la maladie a aussi ses facteurs épigénétiques, suggère cette étude de l’Université d’Exeter. Les conclusions, présentées dans la revue Nature Neuroscience, montrent des modifications chimiques de l’ADN dans le gène ANK1 fortement associées à des signes neuropathologiques. Et les patients atteints présentent des niveaux plus élevés de ce biomarqueur épigénétique.   C’est la première vision épigénétique de la pathogenèse de la maladie d’Alzheimer qui nous est livrée ici par ces chercheurs de l’Université de l’École de médecine Exeter et du King College de Londres. Lire l’article…

Un commentaire pour cet article

L'OBÉSITÉ, reconnue comme facteur majeur de risque de cancer – The Lancet

Cette vaste étude britannique de la London School of Hygiene and Tropical Medicine, menée sur les données de plus de 5 millions de personnes ne laisse plus aucun doute sur l’impact du surpoids et de l’obésité sur le risque de cancer. Ses conclusions, présentées dans le Lancet lient de manière indiscutable un indice de masse corporelle (IMC) élevé aux 10 cancers les plus fréquents. Parmi les résultats : L’excès de poids serait en cause pour 41% des cas de cancer de l’utérus et 10% ou plus des cancers de la vésicule biliaire, du rein, du foie et du côlon.   C’est Lire l’article…

TDAH et toxicomanie: Des indices neurocognitifs en commun – American Journal of Psychiatry

Cette étude de l’Université de Montréal et du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine qui retrace les origines du trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH), de la toxicomanie et des troubles du comportement, parvient à les réunir autour des mêmes déficits neurocognitifs. L’étude apporte ainsi, dans l’American Journal of Psychiatry, des recommandations sur les thérapies possibles de ces déficits avant l’apparition des symptômes psychiatriques.    Dans un communiqué, l’un des auteurs, le professeur Patricia Conrod explique :  » De multiples dimensions du fonctionnement cérébral sont en cause en matière de psychopathologie. Certaines de ces dimensions entraînent une multitude de troubles concomitants, tandis que Lire l’article…

PRÉMATURITÉ: La crème du lait maternel pour favoriser la croissance – The Journal of Pediatrics

La croissance est un indicateur primordial de santé à long terme chez les bébés prématurés. Ces chercheurs du Baylor College of Medicine (Texas) montrent qu’une supplémentation en « crème  » dans le régime des nourrissons prématurés améliore leurs résultats de croissance en unité de soins intensifs néonatals. Ces nouvelles données, publiées dans le Journal of Pediatrics, suggèrent donc les bénéfices d’un agent de «  renforcement  » constitué de protéines et de minéraux extraits de lait de donneuses.   Un régime exclusivement à base de lait maternel a déjà été associé à une meilleure santé intestinale et à une meilleure croissance des bébés. Chez les Lire l’article…

EXERCICE INFIRMIER: Trop d'empathie, risque de burn out – American Sociological Association

Les infirmières motivées principalement par le désir d’aider les patients ont un risque accru d’épuisement professionnel, conclut cette étude de l’Université d’Akron. Les conclusions présentées à la 109è Réunion annuelle de l’American Sociological Association, montrent aussi que la motivation pour l’exercice professionnel et le mode de vie qui lui est associé, sont au contraire, des facteurs de réussite professionnelle et de santé personnelle.     Si la profession reste majoritairement féminine, écrivent les auteurs, c’est aussi parce que la femme est naturellement associée et encline à la bienveillance, à l’altruisme, à la protection. Ainsi, le désir d’aider les autres est Lire l’article…

DÉVELOPPEMENT: L'apprentissage des maths mieux décrypté chez l'Enfant – Nature Neuroscience

Cette étude de Stanford met en lumière la façon dont les enfants mémorisent et, grâce à une réorganisation cérébrale spécifique, apprennent l’arithmétique de base. Les conclusions, présentées dans la revue Nature Neuroscience, qui décryptent ce processus en cas de développement cognitif normal, constituent une base de comparaison précieuse pour mieux comprendre l’apparition de troubles de l’apprentissage.   Cette recherche longitudinale, par imagerie cérébrale, apporte de premières preuves de cette réorganisation cérébrale chez l’Enfant, lors de l’apprentissage des mathématiques. Il s’agit d’un ensemble de modifications dans le cerveau, la plupart impliquant l’hippocampe, une zone essentielle à l’apprentissage. Le Pr Vinod Menon, Lire l’article…

OBÉSITÉ ne rime pas toujours avec mauvaise santé – Cell

Certaines formes d’obésité peuvent-elles être «  saines  » ? Oui, répondent ces chercheurs de l’Université de médecine de Vienne qui estiment à 20% la proportion de personnes obèses métaboliquement saines et ne présentant pas un risque accru de développer le diabète de type 2. En cause, une molécule clé, «  HO-1  »: Les conclusions publiées dans la revue Cell suggèrent que bloquer HO-1 pourrait représenter une nouvelle stratégie prometteuse pour le traitement des maladies métaboliques.   HO-1, un biomarqueur pour l’évaluation du type d’obésité : Des niveaux élevés d’hème oxygénase-1 (HO-1) sont liés à une mauvaise santé métabolique et un risque accru de diabète de type Lire l’article…

Appel à communications : 6è Congrès mondial des INFIRMIÈRES et INFIRMIERS francophones 2015 – SIDIIEF

APPEL À COMMUNICATIONS – Du 12 mai au 17 octobre 2014 Le Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l’espace francophone (SIDIIEF) invite l’ensemble des infirmières, infirmiers, sages-femmes, médecins et professionnels de la santé de la francophonie à soumettre un projet de communication à l’occasion de son  6è Congrès mondial à Montréal (Canada). Soumettre une proposition Vous bénéficierez de l’envergure mondiale du congrès. Venez ainsi encourager le partage en français des expériences et des avancées dans votre domaine d’expertise! Soumettez vos projets de communication pour l’un ou l’autre des thèmes suivants : Santé publique/Santé communautaire/
Promotion de la santé Éducation thérapeutique/
Enseignement Lire l’article…

ALOPÉCIE: Un médicament déjà approuvé restaure la repousse des cheveux – Nature Medicine

La pelade ou alopécie areata, qui se caractérise par une perte de cheveux par plaques et qui peut conduire à la calvitie, vient peut-être de trouver son traitement avec ce médicament déjà autorisé pour d’autres indications par la US Food and Drug Administration. Cette étude de la Columbia, présentée dans la revue Nature Medicine, montre en effet que ce médicament a pu restaurer la croissance des cheveux chez 3 patients atteints de pelade (Voir visuels ci-contre).   Les chercheurs de la Columbia University identifient ici les cellules immunitaires responsables de la destruction des follicules pileux dans la «  pelade  », une maladie auto-immune qui Lire l’article…

Un commentaire pour cet article

SOCIO: L'égalité des sexes à la maison perpétue l'inégalité au travail – American Sociological Association

Cette étude de l’Université Furman (Caroline du Sud), présentée à la 109è Réunion annuelle de l’American Sociological Association, montre que cette recherche d’équilibre entre la vie personnelle et professionnelle est mieux acceptée dans le cas des hommes que des femmes. Encore une fois, l’identité sociale, entre parentalité ou famille et profession reste plus facile à «  trouver  » pour les hommes.   Si les mesures de flexibilité au travail ont le potentiel de réduire les inégalités hommes-femmes, cette étude suggère qu’a contrario, ces nouveaux modes d’organisation contribuent parfois à exacerber la discrimination fondée sur le statut parental et le sexe. Ici, Christin Lire l’article…

CYTOLOGIE: La petite protéine qui régule l'identité cellulaire – Nature

Nous faisons régulièrement le tri dans nos papiers et savons ce que nous pouvons jeter et ceux que nous devons conserver. Nos cellules ont la même obligation et les protéines vont devoir faire un tri entre les différents messages cellulaires et savoir distinguer ce qui doit être pris en compte ou éliminé. Un processus qui revêt une importance particulière pour les cellules souches car la moindre erreur peut modifier leur destin. Avec ces travaux, publiés dans la revue Nature, des scientifiques du Cold Spring Harbor Laboratory décryptent ce processus et contribuent ainsi à expliquer les maladies liées aux anomalies de croissance Lire l’article…

Un commentaire pour cet article

SANTÉ du NOUVEAU-NÉ: La parentalité biologique commence bien avant la conception – Science

Cette étude de l’Université d’Adélaïde adresse un message clair aux parents. Au-delà de l’héritage génétique, leur mode de vie impacte la santé de leurs futurs enfants. Les conclusions, publiées dans Science, apportent des preuves de l’influence de la santé des parents sur la santé future de l’enfant. Ainsi, les enfants qui naissent de parents en mauvaise santé sont déjà préprogrammés pour un risque plus élevé de maladies…   En synthèse, les facteurs environnementaux avant la conception auraient bien plus d’influence sur l’avenir de l’enfant que ce que l’on pensait auparavant, explique le Pr Sarah Robertson, auteur principal de l’étude. Les Lire l’article…

CANCER: Son pronostic, une affaire de code postal? – NHS

Les résultats de cette étude britannique, menée par Macmillan, une organisation caritative de soutien aux patients atteints de cancer, illustrent l’inégalité d’accès aux soins à travers une disparité importante des taux de survie au cancer à un an, en Angleterre. Les conclusions, relayées par le National Health Service, illustrent non seulement cette inégalité des chances, fonction des régions d’habitation mais, surtout les progrès qui restent à accomplir en matière de précocité du diagnostic et du traitement.   Cet écart global de survie à un an, évalué à une proportion de décès dans l’année du diagnostic de cancer de deux tiers Lire l’article…

TABAGISME: Fumer c'est brûler 8 années de sa vie – BMC Public Health

Fumer tue et réduit la vie sans incapacité, montre à nouveau cette étude internationale qui évalue à 8 ans, le nombre d’années de vie perdues par les fumeurs par rapport aux non-fumeurs. Ces nouvelles données, présentées dans la revue BMC Public Health apportent également une motivation de poids : Globalement, sur un suivi de 10 ans, les personnes ayant arrêté de fumer ne «  perdent  » que 2 ans et demi de vie et plus l’abandon est précoce, plus le gain de vie est important.   Les chercheurs du Scientific Institute of Public Health (Bruxelles), de l’Université de Rotterdam, de Newcastle, de l’INED Lire l’article…

MICROBIOME intestinal: Il joue aussi sur le mental – BioEssays

Dans notre écosystème intestinal, le microbiome, est déjà connu pour influencer nos choix alimentaires. Cette étude de l’Université de Californie – San Francisco fait plus qu’illustrer la relation entre les bactéries intestinales et une bonne ou mauvaise alimentation. Ses conclusions, publiées dans la revue BioEssays, suggèrent que nos bactéries intestinales, 100 fois plus nombreuses que nos propres cellules, ont une incidence réelle sur nos humeurs comme sur nos envies qui peuvent nous conduire à l’obésité.   Les chercheurs de l’UC San Francisco, de l’Arizona State University et de l’Université du Nouveau-Mexique effectuent ici un examen de la littérature scientifique récente portant sur l’influence du microbiome Lire l’article…

CHIKUNGUNYA: Les promesses d'un candidat-vaccin – The Lancet

Cet essai de phase I d’un nouveau vaccin développé en utilisant des "virus-Like-Particles" non infectieuses (VLP) montre son efficacité contre le virus du chikungunya. Une protection persistante à 11 mois, selon ces données publiées dans le Lancet.   Le virus Chikungunya, transmis par les moustiques Aedes aegypti et le moustique tigre, Aedes albopictus –installé depuis 2004 dans le Sud de la France- a provoqué des flambées épidémiques sur tous les continents, dont l’Europe, depuis 2007. Ainsi, pour la France, du 1er mai au 8 août 2014, sur près de 700 cas suspects déclarés (dengue + chikungunya), 239 cas de chikungunya ont Lire l’article…

Un commentaire pour cet article

PARENTALITÉ et PROFESSION : Une identité parfois difficile à concilier – American Sociological Association

Cette étude confirme le bagage psychologique plus lourd qu’impliquent, pour les parents, certaines professions, un bagage qui peut nuire à leur rôle parental, alors que d’autres professions vont, au contraire favoriser la parentalité. Avec cette étude américaine présentée à la 109è Réunion annuelle de l’American Sociological Association, la profession est reconnue comme un facteur de parentalité indépendant du temps disponible et de l’énergie des parents.   Les chercheurs de l’Université de l’Iowa confirment ici que les parents qui occupent des emplois considérés comme à forte pression, à faible niveau de responsabilité ou «  impersonnels  » sont susceptibles d’être plus stressés, dans leur Lire l’article…

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr