SUICIDE: Un taux plus élevé chez les épileptiques – Epilepsy and Behavior

Cette très large étude américaine menée sur les données de suicide relevées dans 17 Etats durant plus de 8 années, révèle des taux de suicide bien plus élevés chez les personnes atteintes d’épilepsie qu’en population générale. Avec une vulnérabilité toute particulière des adultes épileptiques d’âge mûr qui présentent les taux de décès par suicide les plus élevé. Des données présentées dans la revue Epilepsy and Behavior qui rappellent toutes les conséquences psychologiques de la maladie et appellent à mieux détecter les pensées suicidaires chez ce groupe de patients psychologiquement éprouvés par la maladie. Les chercheurs de la Mailman School de Lire l’article…

MALADIES OCULAIRES: Une goutte de thérapie génique dans chaque œil? – ACS Applied Materials & Interfaces

Les maladies oculaires comme la rétinopathie diabétique et la dégénérescence maculaire liée à l’âge sont parmi les principales causes de perte de vision irréversible et de cécité dans le monde. Il existe des thérapies géniques pour traiter ces conditions, mais elles sont délivrées par injections. Ces chercheurs proposent une autre solution : un traitement topique sous forme de gouttes oculaires et… sans aiguille. Une avancée incontestable en thérapie génique pour traiter les maladies oculaires et prévenir la cécité, à découvrir dans la revue ACS Applied Materials & Interfaces. C’est à l’arrière de l’œil que se développent les maladies oculaires telles que Lire l’article…

BINGE WATCHING: Trop longtemps face à l'écran et votre sang se fige aussi – Circulation

D’innombrables études ont alerté sur les risques métabolique et cardiaque liés à la sédentarité et, en particulier au temps prolongé passé face aux écrans. Le risque  » cognitif «  a également été évoqué. Cette nouvelle étude, présentée dans la revue Circulation, montre que "dévorer" des séries ou pratiquer le "binge watching" entraîne un risque accru d’embolie pulmonaire, une maladie qui suit fréquemment le développement d’une thrombose veineuse profonde… Des données présentées dans la revue Circulation, qui alertent contre les risques de ce nouveau type de sédentarité. Ces chercheurs japonais, de l’Osaka University qui parlent de  » binge watching  » comme on parle de  » binge Lire l’article…

HYPERACTIVITÉ (TDAH): Les médicaments oui mais quel bilan? – Labour Economics

 » Le TDAH est un problème majeur, mais personne ne semble être en mesure de donner une réponse très précise sur l’effet à long terme du médicament « . Cette étude de l’Université de Princeton se pose ainsi la même question que de nombreux parents d’enfants diagnostiqués avec trouble du déficit de l’attention et hyperactivité (TDAH). Les médicaments, dont la Ritaline®, sont-ils vraiment efficaces, et entraînent-ils des effets indésirables ? L’étude, menée sur pas moins de 150.000 enfants diagnostiqués avec le TDAH plaide en faveur des avantages de ce traitement pris par des millions d’enfants et qui, selon ces données, permet de réduire les comportements à Lire l’article…

CANCER de l'OVAIRE: La biopsie liquide détecte la récidive avant la récidive – Scientific Reports

A nouveau  » à la une  » le principe de la biopsie liquide, ici pour un traitement plus précoce et un meilleur suivi du cancer de l’ovaire. L’équipe de la Mayo Clinic a développé cette nouvelle façon prometteuse pour détecter et surveiller la récurrence du cancer de l’ovaire, un cancer difficile à détecter et donc diagnostiqué fréquemment (trop) tardivement. Ici, la biopsie liquide de prélèvements sanguins combinée à un séquençage de l’ADN permet de détecter une récidive bien avant la  » réapparition  » d’une tumeur. Intervention précoce, traitement plus efficace, médecine de précision et finalement meilleur pronostic, ici encore, la biopsie liquide confirme toutes Lire l’article…

PLAIES INFECTÉES: Un thermogel pour brûler les bactéries résistantes – Biomaterials

Les bactéries résistantes aux médicaments sont devenues une menace de santé publique. Parmi ces superbactéries qui résistent à toutes nos lignes d’antibiotiques, la superbactérie New Delhi 1 métallo-β-lactamase (NMD-1) ou encore la carbapenem-resistant Enterobacteriaceae (CRE) qui résiste au dernier rempart antibiotique, la colistine. De nombreuses équipes travaillent à décrypter leurs mécanismes, génétiques, de résistance pour développer de nouveaux antimicrobiens. Mais quand il s’agit de plaies infectées, il existe un véritable besoin de traitement topiques, capables d’éliminer l’infection et de favoriser la cicatrisation. Une équipe internationale de scientifiques propose une nouvelle méthode pour gérer ces infections réfractaires dans le soin de Lire l’article…

FIBROMYALGIE: Doubler le traitement pour diviser la douleur? – Pain

Cette combinaison de deux médicaments, pour traiter la fibromyalgie, améliore les résultats et en toute sécurité, conclut cette étude de l’Université Queen. La fibromyalgie, une affection médicale caractérisée par une douleur chronique généralisée accompagnée de fatigue, de troubles du sommeil, de l’humeur et de la mémoire a peut-être ainsi trouvé son traitement médicamenteux  » de choc « : la combinaison prégabaline (un antiépileptique et analgésique contre les douleurs neuropathiques) + duloxétine (un antidépresseur). De nouvelles données, présentées dans la revue Pain, qui viennent s’ajouter aux preuves d’efficacité d’autres thérapies non médicamenteuses, dont le thermalisme, l’exercice, ou encore la thérapie cognitivo-comportementale.   Aujourd’hui, si Lire l’article…

OBÉSITÉ: L'impossibilité d'atteindre la récompense ou la satiété – Obesity

En fait, chez ces patientes atteintes d’obésité sévère, l’activité cérébrale en réponse aux signaux ou stimuli alimentaires tourne en roue libre et ne s’arrête jamais, même après un bon repas, expliquent ces chercheurs de l’Université du Texas. Des circuits de la récompense toujours insatisfaits, décryptés au scanner dans la revue Obesity, tels  » un instinct irrépressible de devoir continuer à manger « , écrivent les chercheurs. Les chercheurs ont tout simplement suivi par IRM l’activité cérébrale de 15 femmes souffrant d’obésité grave (IMC>35) et de 15 femmes minces (IMC <25), avant et après un repas. Les deux groupes de participantes montrent une augmentation Lire l’article…

ÉPILEPSIE: Des neuroprotecteurs de la plasticité cérébrale – Scientific Reports

Cette équipe de la Louisiana State a mis au point des composés neuroprotecteurs qui peuvent non seulement empêcher le développement des crises dans l’épilepsie, donc traiter les symptômes mais également protéger "la plasticité cérébrale" ou la connectivité des neurones. Ces travaux encore expérimentaux, menés chez la souris modèle d’épilepsie, montrent en effet l’efficacité de ces nouveaux composés à réduire les effets néfastes des crises sur les épines dendritiques ou prolongements des neurones leur permettant de communiquer. Des conclusions présentées dans les Scientific Reports qui ouvrent une piste pour de nombreux autres troubles neurologiques. Car dans l’épilepsie, les épines dendritiques peuvent être endommagées Lire l’article…

VIH, VHB et VHC: Les TROD pour un dépistage combiné des populations à risque – HAS

280.000 personnes atteintes d’hépatite B en France et plus de la moitié d’entre elles ignorent leur statut. La Haute Autorité de Santé (HAS) qui a évalué la performance des tests rapides d’orientation diagnostique (TROD) de l’hépatite B, conclut que les TROD, en permettant de toucher les populations à risque éloignées du système de soins, constituent un outil complémentaire au dépistage biologique classique. Globalement, la HAS soutient le principe d’un dépistage combiné avec les TROD du VIH et de l’hépatite C. Le dépistage classique de l’hépatite B (VHB) qui repose sur un test sanguin réalisé en laboratoire doit permettre de repérer Lire l’article…

HÔPITAL: No #Pokemongo, merci ! – Réseau CHU

 » No #Pokemongo, Merci ! « , prévient le CHRU de Lille à l’attention des fans de Pokémon GO :  » L’hôpital est un lieu de soin, pas un terrain de jeu « . Officiellement téléchargeable sur smartphone en France à partir du dimanche 24 juillet 2016, le jeu était déjà largement adopté par tous les traqueurs de créatures virtuelles disséminées sur les sites bien réels dès la fin de la semaine dernière. Face à cet engouement, le CHRU de Lille a pris les devants et communiqué sur les réseaux sociaux pour demander aux joueurs de  » ne pas venir chasser les Pokemon dans les bâtiments hospitaliers. Lire l’article…

TABAC, ALCOOL, on arrête tout en même temps! – BioMed Central

Ceux qui essaient d’arrêter de fumer, vont généralement, au même moment, réduire aussi leur consommation d’alcool, souligne cette étude britannique. De multiples raisons peuvent expliquer ces résolutions groupées : les gros fumeurs ont tendance à boire beaucoup, tabagisme et excès d’alcool sont des facteurs de risque de nombreuses maladies chroniques et les médecins peuvent conseiller à leurs patients d’arrêter  » les deux « , enfin, psychologiquement il faut rompre à la fois avec la cigarette et l’alcool si l’on se décide à adopter un mode de vie  » sain « . Rappelons cette étude de 2014, publiée dans la revue Substance Use and Misuse qui considère la question Lire l’article…

ALLAITEMENT MATERNEL: La lactoferrine réduit le risque d'infection chez le prématuré – The Journal of Pediatrics

Les bébés à terme bénéficient d’une protection naturelle de leurs mères qui les aide à lutter contre les infections dangereuses. Les bébés prématurés, moins susceptibles d’être  » allaités  » peuvent manquer de ces bactéries intestinales protectrices et être ainsi plus vulnérables aux infections. Cette étude de l’Université de Missouri-Columbia identifie le rôle d’une protéine clé, la lactoferrine, dans le développement du système immunitaire. Elle identifie sa capacité toute particulière de protection, contre un type d’infection staphylococcique qui touche les petits prématurés.  » Les bébés nés avec de faibles niveaux de bactéries intestinales protectrices sont à un risque accru d’infections, des infections parfois mortelles  » Lire l’article…

MICROBIOME et ÉVOLUTION: Des millions d'années de symbiose entre nous et nos microbes – Science

Alors que les origines des lignées bactériennes qui peuplent l’intestin humain étaient jusque-là inconnues, ces chercheurs montrent ici, par techniques de séquençage, que les bactéries  » utiles  » qui forment le microbiote des singes ou des humains d’aujourd’hui sont les descendantes de bactéries anciennes qui ont colonisé les entrailles de nos ancêtres communs, et pour les premières d’entre elles, il y a plus de 15 millions d’années. Bref nos bactéries intestinales ne nous viennent pas de notre environnement, ou partiellement seulement. Une bonne partie de notre microbiome a évolué conjointement avec l’Homme. Des conclusions passionnantes, publiées dans la revue Science, qui contribuent Lire l’article…

CRANBERRIES: Comment leurs flavanols repoussent les bactéries – Food and Function

Avec cette découverte dans le jus de cranberries, de nouveaux composés antibactériens, ces chercheurs américains apportent à la preuve de la capacité naturelle anti-infectieuse de ces baies. L’étude, présentée dans la revue Food and Function décrypte comment ces composés, en pratique, empêchent toute adhérence bactérienne sur la cellule hôte et bloquent ainsi mécaniquement l’infection. Les cranberries constituent une piste anti-infectieuse naturelle non négligeable et aucune piste même mineure ne doit être négligée à l’heure de l’émergence de bactéries résistantes aux médicaments. Ici, l’équipe de recherche du Worcester Polytechnic Institute et l’Université du Massachusetts Dartmouth décrypte le processus par lequel certains composés du Lire l’article…

MALADIES de FAMILLE: Pas toujours héréditaires! – Nature Genetics

Hypertension artérielle, maladie cardiaque, surpoids ou encore dépression, on évoque fréquemment chez les patients atteints de ces maladies, les antécédents familiaux. Car il n’est pas rare de retrouver certaines maladies chez la plupart des membres d’une même famille. On explique alors cette prévalence familiale par l’influence des facteurs génétiques. Cette étude de l’Université d’Edimbourg prend le contrepied de cette hypothèse, en mettant également en avant, comme on s’y attendait un peu, les facteurs environnementaux partagés par les membres d’une même famille qui vont, également, participer à la susceptibilité à la maladie. Les antécédents familiaux de maladie peuvent ne pas tenir Lire l’article…

ALZHEIMER: Son tout premier signe, un apport réduit de sang au cerveau – Nature Communications

Une diminution de l’apport de sang au cerveau -et non comme on le pensait jusqu’alors, la formation de fibrilles et de plaques amyloïdes- serait le tout premier signe décelable du développement de la maladie d’Alzheimer, selon cette étude de l’Institut neurologique de Montréal. Des travaux présentés dans la revue Nature Communications qui ont nécessité le partage, la compilation et l’analyse de mégadonnées sur des milliers d’heures et finalement le développement de nouveaux outils pour de futures recherches en neurologie. La maladie vasculaire cérébrale a souvent été citée comme un contributeur probable du développement des démences (vasculaires) et de la maladie Lire l’article…

BRÛLURE et greffe de peau: Emprunter aux globules blancs leurs agents cicatrisants – Scientific Reports

Les brûlures étendues nécessitent souvent un traitement chirurgical, par greffe de peau. Cependant la procédure nécessite un lit de la plaie bien vascularisé. Cette équipe de l’Université de Vienne suggère un nouveau protocole pour améliorer les résultats de ces greffes chez les patients plus âgés ou plus vulnérables en raison de conditions médicales spécifiques, comme le diabète : l’application de globules blancs ou plutôt des enzymes et des protéines qu’ils produisent qui vont contribuer à l’angiogenèse et à la réparation des tissus post-greffe. Irradier les globules blancs pour récupérer leurs agents  » cicatrisants  » : pour accélérer la cicatrisation post-greffe, les chercheurs ont  » irradié  » Lire l’article…

SANTÉ MUSCULAIRE: Des extraits de grenade contre le vieillissement – Nature Medicine

Toujours en recherche de composés naturels antivieillissement… Aujourd’hui, c’est au tour de la grenade de livrer son élixir, les urolithines, un métabolite de certains de ses polyphénols. L’étude décrypte dans la revue Nature Medicine, comment ces composés ralentissent le processus de vieillissement en incitant les cellules à mieux réparer et recycler leurs usines à énergie, les mitochondries. Ce n’est pas la première fois que sont documentés les effets des urolithines, des métabolites produits par le microbiote intestinal à partir des polyphénols de certains aliments, dont les grenades mais aussi les noix et certaines baies. De précédentes études ont déjà montré Lire l’article…

DÉPRESSION: Et si l'on travaillait l'action plutôt que la pensée? – The Lancet

Ces chercheurs de l’Université d’Exeter démontrent que la thérapie  » d’activation comportementale  » (Behavioural Activation), une psychothérapie simple à mettre en œuvre et peu coûteuse, pourrait permettre une meilleure gestion de la dépression que la plus classique thérapie cognitivo-comportementale. De quoi s’agit-il ? D’une thérapie tournée vers l’apprentissage du bon comportement et non de la bonne pensée, face à une situation donnée. Des conclusions, présentées dans le Lancet, importantes étant donnée la prévalence élevée de la dépression et l’économie possible, soit 20% des dépenses de santé qui lui sont associées.   Il s’agit en pratique d’une thérapie par la parole, orientée vers l’action positive. Lire l’article…

ALCOOL et DROGUE: Usage des parents et dépendance multigénérationnelle – Pediatrics

On estime qu’un enfant sur 5 (ici aux Etats-Unis) vit dans une famille où  » quelqu’un  » abuse de l’alcool ou consomme une drogue. Cette étude très documentée du Beth Israel Deaconess Medical Center et l’Hôpital pour enfants de Boston, montre tous les effets chez les enfants, de l’abus d’alcool ou de l’usage de drogues chez leurs parents. Le rapport liste l’ensemble des risques accrus de problèmes médicaux et comportementaux, avec une exposition de l’enfant qui peut commencer in utero. L’étude met en avant toute l’urgence d’intervenir pour protéger les enfants et briser ce cycle de dépendance multigénérationnelle. A lire absolument en Lire l’article…

VIH: Et s'il pouvait sauter du chimpanzé à l'Homme? – The Journal of Virology

Faut-il dire VIH ou VIS lorsqu’on évoque ces recherches ? Car cette étude de l’University of Nebraska-Lincoln suggère que certaines formes du virus pourraient toujours  » passer  » des chimpanzés aux humains. Des travaux présentés dans le Journal of Virology qui apportent les preuves in vivo que des souches du virus de l’immunodéficience simienne peuvent infecter des cellules humaines. Via la souris  » humanisée « … On sait que les origines du VIH-1 remontent au virus de l’immunodéficience simienne (VIS).  On sait aussi que le VIS ou différentes souches de VIS peuvent circuler entre différentes espèces de singes. Cependant, aucune étude in vivo n’a porté sur l’infection Lire l’article…

ÉVOLUTION: Et si notre système immunitaire avait piloté notre comportement? – Nature

Face aux dangers, notre comportement s’adapte. C’est un nouveau lien, passionnant, entre le système immunitaire et le comportement social ou plus largement les fonctions cérébrales sociales qui vient d’être découvert par ces scientifiques de l’Université du Massachusetts. Une voie de signalisation commune qui suggère que notre comportement aurait pu évoluer en fonction des réponses de notre système immunitaire aux pathogènes…Ainsi, ces scientifiques décryptent, dans la revue Nature, comment les lymphocytes T, impliqués dans l’immunité cellulaire, jouent un rôle central dans le développement social. Des implications primordiales pour les maladies neurologiques telles que les troubles du spectre autistique et la schizophrénie. Lire l’article…

CANCER de la PEAU: Remonter à la toute toute première cellule tumorale – Nature

“Where did it all go wrong?”, s’interrogent ici les chercheurs des Université de Bruxelles et de Cambridge. Ils parviennent à remonter, avec ces travaux, présentés dans la prestigieuse revue Nature, à la toute première cellule, celle qui est à l’origine du développement d’un cancer de la peau. Des travaux qui identifient les cellules souches comme responsables de la pathogenèse et qui tracent les voies moléculaires à cibler pour stopper le développement de ces tumeurs. Notre peau est maintenue en bonne santé grâce à un renouvellement cellulaire constant, expliquent les chercheurs, les cellules de la peau vieillissantes étant remplacées par de Lire l’article…

ASTHME: Bloquer ADAM pour éviter les crises – The Journal of Clinical Investigation

ADAM33 est un gène très particulier. Il code pour une enzyme qui se lie aux cellules des muscles des voies respiratoires. Lorsque l’enzyme perd sa liaison à la surface de la cellule, elle va  » vagabonder  » dans le poumon provoquant une dysfonction à l’origine des symptômes de l’asthme. Bref, c’est une toute nouvelle compréhension de l’asthme que nous propose cette recherche de l’Université de Southampton, présentée dans le Journal of Clinical Investigation. Car en stoppant ou en éteignant ADAM il semblerait qu’on puisse éliminer tout risque de symptôme d’asthme, dont l’irritation et l’inflammation des voies respiratoires. Les scientifiques auraient alors découvert un Lire l’article…

VITAMINE D: Soleil modérément, aliments et suppléments – NHS

Ces nouvelles recommandations britanniques sur l’apport en vitamine D, alimentaire ou par supplémentation permettent d’y voir un peu plus clair. Les experts recommandent d’envisager cette supplémentation plutôt pendant l’hiver. Cet avis, fondé sur l’analyse des données scientifiques disponibles, rappelle à la fois l’intérêt de la vitamine D pour les niveaux de calcium et de phosphate nécessaires à la santé des os, des dents et des muscles, mais aussi les aliments qui peuvent nous apporter, naturellement, une partie des 10 microgrammes nécessaires chaque jour pour rester en bonne santé. On sait que la façon la plus simple et la plus naturelle Lire l’article…

DÉCLIN COGNITIF: L'exercice mental pour l'exécution, l'exercice physique pour la mémoire – Frontiers in Human Neuroscience

Exercer son esprit et son corps pour maintenir son cerveau en bonne santé. Bref, l’exercice mental et l’exercice physique apportent des bénéfices différents et complémentaires au cerveau explique cette étude du Center for BrainHealth de l’Université du Texas à Dallas. L’étude, publiée dans Frontiers in Neuroscience constate ainsi chez des adultes en bonne santé qui ont suivi une formation cognitive, une amélioration dans les fonctions exécutives et chez ceux qui ont suivi un programme d’exercice aérobie, une augmentation de la mémoire immédiate et différée. De nombreux adultes exempts de démence vont connaître dans le cadre d’un vieillissement normal une réduction Lire l’article…

CONNECTOME: Toujours plus profond dans les entrailles de notre cerveau – Nature

Qu’est-ce que le connectome ? La carte des connexions neuronales du cerveau. Et elle permettrait d’expliquer des différences cognitives frappantes entre les individus, et entre les hommes et les femmes aussi. Un consortium de chercheurs travaille depuis plusieurs années à préciser cette cartographie dans le cadre du Human Connectome Project. Cette fois, ces scientifiques nous proposent, dans la revue Nature une image ultra-précise du cortex cérébral segmentée (parcellation) en 180 zones distinctes, dont près d’une centaine jusque-là inconnues. Ainsi, le cortex de notre cerveau, ou enveloppe extérieure, est composé de 180 zones distinctes par hémisphère (visuel ci-contre). Cette cartographie associe Lire l’article…

RELATION MÉDECIN-PATIENT: De sa qualité dépend toute la qualité des soins – Patient Education and Counseling

On pourrait dire que les médecins aussi font du favoritisme, car les médecins ont leurs patients préférés, même s’ils déclarent souhaiter apporter les meilleurs soins à tous. Cette étude de l’Université Johns Hopkins, publiée en ligne dans la revue Patient Education and Counseling, montre cependant toute l’importance d’une bonne relation médecin-patient pour la qualité des soins. Les conclusions présentées dans la revue Patient Education and Counseling plaident pour un médecin  » humaniste  » et référent, toujours le même pour chaque patient. C’est probablement la première étude à regarder ces aspects positifs de l’attitude des médecins envers leurs patients. Et, sur les 25 Lire l’article…

VIH: Les décès baissent mais l'incidence augmente – The Lancet HIV

C’est une nouvelle analyse de données de la Global Burden of Disease Study 2015 qui nous est proposée dans le Lancet, sur l’évolution de l’incidence des infections à VIH dans le monde. La conclusion n’est pas optimiste, le taux de nouvelles infections par le VIH poursuivant sa progression dans 74 pays sur ces 10 dernières années. Le  » VIH dans le monde  » soulève toujours des défis importants, malgré les progrès accomplis dans la réduction des taux de mortalité, dans certaines régions du monde particulièrement touchées, les taux d’incidence continuent d’augmenter. Certes, rappelle le collectif international de 1.700 chercheurs, les taux de Lire l’article…

Powered by WordPress | Designed by: Free Web Space | Thanks to Highest CD Rates, Boat Insurance and UK Fiverr